mercredi 1 juillet 2020

Shampooing solide à l'hibiscus

Ouff, comment commencer cet article? Trop de choses à dire! Pas surprenant me direz-vous :P Depuis environ 2 ans, j'apprends à fabriquer moi-même les produits corporels que nous utilisons. Avant ce virage maison, on avait changé nos habitudes de consommation, on tentait de trouver la meilleure option écoresponsable, équitable et bonne pour notre corps. Pas toujours facile considérant qu'il y a beaucoup de greenwashing dans ce milieu et malgré notre volonté, on tombe des fois dans le panneau.

Aussi, ça prend une certaine phase d'adaptation car les produits davantage naturels n'ont pas nécessairement les mêmes effets que ceux du commerce. J'entends par là que le dentifrice n'est pas aussi mentholée, qu'un savon ne mousse pas autant, qu'un beurre pour le corps n'a pas la même texture ni la même rapidité d'absorption, bref, comme pour les produits ménagers maison, c'est tout en douceur. On a souvent l'impression que parce qu'un produit maison ne réagit pas comme ceux du commerce, qu'il n'a pas la même efficacité, que sa performance est atteinte. C'est normal de penser cela au début mais à la longue, on se rend compte que beaucoup des principes que l'on connaît sont souvent noyés dans le marketing et le "lavage de cerveau" que certaines compagnies tentent de nous imposer.

Bref, tout ça pour arriver au fait que comme pour la cuisine maison, j'y ai été par étape afin de ne pas trop nous déstabiliser. Aussi, si un produit maison ne convient pas, j'ai appris à me parler et à me dire que c'est okay de revenir à celui du commerce et de continuer à chercher une alternative. Je ne peux pas tout faire, ce que je fais ne peut pas convenir à tous et je dois vivre avec cela. J'ai le contrôle sur ce que j'utilise mais je n'obligerai pas mon amoureux ou ma belle-soeur à faire comme moi. Bref, j'ai l'air complètement folle avec mon simili mantra mais j'ai évolué dans cette sphère, j'ai eu des succès, des échecs et je me dis que si ça peut servir à quelqu'un de lire ces lignes, bah tant mieux :) Ça m'aide en titi de lire les expériences des autres et de voir que les aléas des valeurs que je tente d'incarner sont partagées par d'autres.

Donc, encore une fois, après tout ce bla bla, ce shampooing! Cela fait un petit bout que je tente de trouver la meilleure alternative aux shampooings du commerce. J'y ai été graduellement, j'ai tenté les shampooings liquides "écoresponsables" du commerce, j'ai tenté les shampooings liquides en vrac, j'ai tenté les shampooings solides en vrac, j'ai tenté le savon d'Alep comme shampooing, bref, mes cheveux ont été des cobayes pour bien des affaires. Le confinement et le télétravail auront au moins servi à ça, ne pas avoir la plus belle chevelure pendant quelques temps ne m'aura pas trop dérangé :P Le meilleur essai aura été les shampooings solides en vrac. L'affaire, et ce n'est pas un commentaire négatif car je comprends à 100% tout ce que ça comprend de produire et vendre un produit, les shampooings solides ce n'est pas nécessairement donné et ça passe quand même vite, selon l'utilisation et si deux personnes l'utilisent en même temps.

Ça ne me dérange pas de payer pour des produits mais ça m'a surtout poussé à comprendre et  à explorer comment ça peut être fait maison. Une motivation, qui est souvent la source qui m'amène à essayer plein de choses, se nomme Les Trappeuses. Ce trio de femmes inspirant ne cesse de m'épater avec l'expertise qu'elles partagent gracieusement.

Elles ont récemment partagé une recette de shampooing solide et ont expliqué les 5 groupes d'ingrédients afin que ce soit un succès, à adapter selon les types de cheveux. Un petit résumé de ce qui est écrit sur l'article : 1 - un tensioactif soit un agent moussant, nettoyant et sert à répandre le shampooing sur le cuir chevelu (du SCI et/ou SCS), 2 - une phase huileuse (huile nature, beurre végétal ou macérat), 3 - des poudres minérales (arrowroot, argile, etc.) et/ou végétales (hibiscus, ortie, guimauve, etc.) pour leurs propriétés nourrissantes et nettoyantes, 4 - une phase aqueuse (eau, hydrolats, jus d'aloès) et 5 - des huiles essentielles pour leurs propriétés ''cutanées''.

Ça n'a pas pris de temps que j'ai fait une commande en ligne chez les Mauvaises Herbes (boutique des Trappeuses) afin d'avoir les ingrédients manquants et de me lancer. La première fois que j'en ai fait, j'étais un peu beaucoup nerveuse et j'ai suivi la recette à la lettre. N'ayant pas de moules en silicone assez gros pour faire qu'un shampooing, j'ai pris des moules à muffins que je n'utilise désormais que pour des produits corporels. Ce n'était pas super facile de bien presser le mélange au fond du moule et je crois que c'est la raison pourquoi ils ont fondu assez rapidement dans la douche et se désagrégeaient vite. En plus, ça a donné de petits shampooings, ce qui n'a pas aidé à ce qu'ils fondent vite.

La deuxième fois, j'ai été me chercher un moule à gros muffins en silicone et ça a donné un résultat beaucoup plus intéressant. J'ai multiplié la recette en trois afin d'en avoir pour un petit bout et là, c'était beaucoup mieux. Plus confiante, j'avais beaucoup lu sur le sujet et j'étais prête :)

Ça a donné de beaux petits shampooings bien joufflus qui se tiennent super bien. Le bonheur!! Puis comme j'étais à ma deuxième expérience, j'étais beaucoup moins nerveuse. Une chance parce que j'ai manqué d'arrowroot et ai remplacé par un peu d'argile blanche, ayant beaucoup trop lu sur le sujet haha :) J'ai aussi mis de l'huile de chanvre au lieu de tournesol la deuxième fois pour faire changement.

Bref, tout ça pour dire que ce shampooing solide rend mes cheveux si soyeux et brillants, c'est fou!! Ils tiennent sans lavage pour au moins trois jours, ça ne me pique pas le fond de la tête, je peux m'attacher les cheveux à chaque jour et ils ne deviennent pas gras, bref, c'est magique comme recette! En plus, étant du bon format cette fois-ci, je vais en avoir pour un méchant bout avec ces trois petits. L'essayer c'est l'adopter qui disent hein? Oui! Une autre belle réussite de produit maison, yeah! :D


Shampooing solide à l'hibiscus
(un shampooing de 100g ou deux de 50g)

Ingrédients
  • 40g de SCI
  • 15g d'eau
  • 10g d'huile pour votre type de cheveux (mis tournesol, 2ème fois mis chanvre)
  • 20g de fécule d'arrowroot + un peu plus pour saupoudrer dans les moules (2ème fois mis arrowroot et argile blanche)
  • 7g de plantes moulues (mis hibiscus les deux fois)
  • 6g de poudre de shikakaï
  • 2g d'huile essentielle de ylang-ylang


Préparation
  • Saupoudrer les moules en silicone d'un peu de fécule d'arrowroot et retirer l'excédent. Cette étape facilite le démoulage.
  • Au bain-marie, combiner le SCI et l'eau.
  • Remuer jusqu'à ce que les granules soient fondues ou bien ramollies.
  • Ajouter l'huile. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène et collante.
  • Retirer du feu et ajouter l'arrowroot, les plantes moulues, le shikakï et l'huile essentielle.
  • Laisser refroidir quelques minutes, jusqu'à ce que la pâte soit tiède.
  • Attention de ne pas trop attendre, elle durcit relativement vite.
  • Remplir un moule en silcone de 100g ou deux petits de 50g.
  • Refroidir au congélo pendant 20 minutes, puis démouler.
  • Laisser sécher une semaine avant de l'utiliser.

Mon premier essai avec plein plein d'hibiscus et juste arrowroot :)
Source : Les Trappeuses <3

vendredi 26 juin 2020

Compote de rhubarbe

Et oui, la saison du cannage est commencée!!!!!

Je tiens à mentionner que mon excitation est à son comble, j'ai prévu tout un plan pour cet été! Ayant la chance d'avoir les vendredis de congé pour l'été, en travaillant un peu plus chaque jour de la semaine, je précise! :P, j'ai prévu rentabiliser ce temps et ne pas perdre une de ces journées. J'ai tellement regretté d'avoir lambiné l'année passée et tout faire dernière minute que là, j'ai un plan.

Avant que ces journées arrivent, j'ai pris une journée de congé parce que j'en prends jamais et que j'en avais un tantinet besoin. Le télétravail c'est fun pour plusieurs raisons mais en continu, depuis 3 mois, ça gruge la santé mentale et de l'énergie alors voilà. En même temps que cette journée de bien-être arrivait, mon amoureux est revenu d'un petit contrat chez un membre de sa famille avec de la rhubarbe fraîche. On l'aime? OUI!

Pendant que je prenais mon matin relax sur mon petit balcon de ville, j'ai eu un flash. Pourquoi ne pas commencer la saison du cannage avant mes journées prévues à cet effet? C'est là que mon cerveau s'est mis à mijoter. En plus, je congèle toujours des dés de rhubarbe que j'oublie bien souvent et qui goûte le congélo assez rapidement. J'utilise pas mal toujours la rhubarbe pour faire des compotes et les ajouter à des carrés, tartes, etc. Alors d'en avoir de prête sous la main, ça réglerait plusieurs problèmes en plus de me permettre de débuter la saison du cannage en douceur avec un légume du printemps.

LE BONHEUR!

En plus, ça demande si peu de temps cette recette, que je ne pouvais passer à côté. J'en ai regardé plusieurs sur les internets et j'ai décidé de faire celle-ci par sa simplicité. J'ai donc laissé mon petit balcon à lui-même et me suis mise à la tâche. Ressortir les gros chaudrons, les pinces à conserve et choisir les pots mason, à quel point ça peut faire du bien?? 

Donc ici, tout simple comme recette, on marine la rhubarbe avec le sucre, on chauffe, on empote et on stérilise. Pour 4 1/2lbs de rhubarbe, cela m'a donné 5 pots de 500ml. Souhaitant essayer plusieurs nouvelles recettes cette années, 5 pots seront amplement assez pour diversifier les desserts et collations durant l'année! 

Bonne saison de cannage :)



Compote de rhubarbe en conserve

Ingrédients

Pour chaque :
  • 2lbs de rhubarbe (4 1/2lb ici)
  • 3/4 de tasse de sucre
Préparation
  • Bien nettoyer la rhubarbe.
  • Couper les extrémités qui ne seraient pas jolis.
  • Couper les tiges de rhubarbe en dés et déposer dans un grand bol.
  • Ajouter le sucre, bien mélanger et laisser reposer pour environ 30 minutes.

  • Ce moment permettra à la rhubarbe de créer son jus, si essentiel à la compote :)

  • Après 30 minutes, déposer la rhubarbe et son jus dans un grand chaudron.
  • Laisser mijoter à feu doux.
  • Pendant ce temps, préparer quelques pots de 500ml dans une grande marmite d'eau. Amener à ébullition et laisser bouillir pour au moins 15 minutes.
  • Déposer les lids dans une petite casserole.
  • Lorsque la rhubarbe sera tombée, arrêter le feu ou laisser cuire un peu plus longtemps afin qu'elle soit davantage ferme.
  • Chauffer les lids pour au moins 5 minutes.
  • Lorsque les pots et la compote est prête, il est temps de préparer les conserves.
  • Sortir les pots de l'eau bouillante un à un et remplir de compote jusqu'à 1/2 pouce de bord.
  • Nettoyer les rebords et déposer un lid sur chaque pot.
  • Visser avec l'anneau, pas trop fort afin de permettre l'évacuation de l'air durant la stérilisation.

  • Déposer les pots dans la marmite d'eau chaude.
  • Amener à ébullition et laisser stériliser pendant 15 minutes.
  • Sortir de l'eau et laisser reposer 12 heures avant de ranger.

dimanche 31 mai 2020

Wraps de laitue au chou-fleur coréen

Ooohhhh la belle recette les amis! La cuisine asiatique est une cuisine que j'adore et dont je ne cesse d'explorer les différentes variétés. Je m'étais procurée de la pâte de piment coréenne fermentée pour une recette que je n'avais pas réalisé finalement. Voyez-vous, ma belle-soeur a eu une bonne passe de k-pop, de la pop coréenne, et obsessionnait sur les plats de ce pays.

Depuis, cette pâte attendait d'être utilisée. Ayant acheté un énorme chou-fleur (sans emballage yeah!) au Loco la semaine passée pour faire un accompagnement de repas, j'ai décidé de l'utiliser comme base principale d'un repas. En cherchant dans mes favoris, je suis tombée sur cette recette. Bon, je me disais que ça serait parfait comme repas pour une journée de canicule mais 30mins dans le four à 450F, c'est peut-être pas l'idée que je me faisais au départ haha :)

Le repas en tant que tel était super frais et léger mais pas la cuisson. Néanmoins, ces wraps de laitue méritent une étoile dans mes menus car ça a été un hit. Pourquoi ai-je attendu aussi longtemps pour servir des repas déconstruits à garnir soi-même une feuille de laitue? Mystère et boule de gomme. C'est si bon! On se fait un trait de sauce, un petit lit de riz et on garnit avec du chou-fleur et des garnitures, le pur bonheur.


Wraps de laitue au chou-fleur coréen

Ingrédients
  • 6-8 tasses de petits fleurons de chou-fleur
  • Huile de tournesol
  • Sel
  • Feuilles de laitue
  • Riz cuit
  • Arachides concassées
  • Oignons verts émincés (j'en avais vraiment pas beaucoup haha mon bol fait pitié!)
  • Mayonnaise épicée
Sauce 
  • 1/2 tasse de sauce soya
  • 1/4 de tasse de cassonade
  • Une gousse d'ail
  • Un pouce de racine de gingembre frais
  • Une c. à table de vinaigre de riz
  • Une c. à table de gochujang
  • Une c. à table d'huile de sésame
  • 1/2 c. à table de fécule de maïs
Préparation
  • Préchauffer le four à 450F.
  • Mélanger le chou-fleur avec l'huile et le sel.
  • Déposer sur une plaque munie d'un Silpat ou d'un papier parchemin et cuire 30 minutes.
  • Dans le bol du robot culinaire, déposer tous les ingrédients de la sauce.
  • Pulser et réduire en une sauce homogène.
  • Déposer dans une petite casserole, amener à ébullition, réduire le feu et laisser épaissir. Retirer du feu.
  • Sortir le chou-fleur du four, déposer dans un bol et recouvrir de sauce.

  • Bien mélanger.
  • Présenter sur la table, les feuilles de laitue, le riz, les arachides, les oignons verts et la mayonnaise épicée.
  • Chacun peut préparer son wrap à sa guise :)

Source : Pinch of yum

samedi 16 mai 2020

Onguent magique anti-démangeaisons au plantain

De ces temps-ci, la nature ne cesse de me surprendre! J'étais déjà consciente que les produits naturels pouvaient faire de petits miracles mais j'ai vécu une illumination récemment et je me suis dit que je devais en parler sur mon blog. 

Je ne sais plus cela remonte à quand mais j'ai des plaques sur les mains, principalement sur ma main droite, qui me démangent jusqu'à vouloir m'arracher la peau. Extrême much? Oui oui, mais c'est littéralement ça qui se passe. Je ne me rappelle plus quand elles sont arrivées, ni comment, au contact de quoi ou si c'est une réaction allergique à ce que je mange, bref, j'ai la maudite habitude de toujours me gratter, j'essaie subtilement du moins, et surtout en période de stress. (bonjour en ce moment :)

Bon, ça vous donne le portrait de mains de petites madames âgées qui ont tout fait de leurs mains et qui ont du vécu. À mon âge, c'est relativement normal disons! Je suis donc passée par plusieurs phases, j'ai commencé par porter des gants de vaisselle, à la quantité de vaisselle que je fais, je peux vous dire que ça a déjà fait une bonne différence, mettre mon baume maison dès que ça pique, lu sur le sujet et me suis diagnostiquée de l'eczéma (ne jamais faire çaaaa!!), préparé ce baume au miel tout puissant pour l'eczéma qui fonctionne bien mais qui est si collant et apaise mais ne guérit pas en soi, été finalement voir mon médecin pour me faire dire que c'est de l'eczéma, me faire prescrire de la  crème de cortisone (nooonnnn!), crème qui soulage mais qui ne fonctionne pas super longtemps en plus de fragiliser la peau (l'eczéma c'est ça, dès qu'une porte d'entrée est possible sur la peau, elle s'immisce et nous pompe l'air) alors bref, j'étais rendue là.

Avec le temps, le port de moufles lors de la saison froide, le moins possible les mains dans l'eau lors de ménage et vaisselle, l'application de baume, j'arrivais à contrôler. Mais il y a le facteur lavage de mains aussi. À la maison, j'utilise des savons doux et naturels. Au travail, c'est du savon générique, relativement naturel et qui irrite beaucoup ma peau. Je bois énormément d'eau dans une journée donc  inévitablement je me lave souvent les mains et j'alterne entre me les sécher au sèche-mains ou à l'air. Ça complique les choses un peu haha tranche de vie passionnante :) Puis dans la situation, les gels désinfectants et les stations de lavage des mains dans les épiceries et pharmacies me tuent la peau, littéralement.

Bref, j'arrivais à contrôler relativement. Ce n'était pas parfait et j'avais des crises de démangeaisons durant la nuit des fois. Quand ça te réveille, c'est pas normal. J'étais rendue au point que j'allais chercher un(e) herboriste ou je ne sais trop pour tenter de trouver quelque chose de naturel parce que mon médecin n'y croit pas vraiment. La première fois, il m'a demandé ce que je mettais comme produit sur mes mains et il n'a pas aimé les ingrédients du baume, me conseillant du Aveeno. Dans ma tête de grano qui fait ses propres produits, je me suis refusée à acheter un produit du commerce. Déjà que j'avais acceptée de me procurer de la cortisone et un produit pharmaceutique supposément miracle qui, après avoir lu les ingrédients après l'achat, contenait bien du pétrole. Arff. Flouée j'avais été.

C'est lorsque dans un tout autre contexte, que j'ai proposé de l'onguent au plantain à ma moitié italienne pour un petit souci cutané. J'ai pris celle de la Clef des champs avant d'investir et d'en faire moi-même. Il m'a alors fait réalisé que je pouvais peut-être l'essayer sur mes mains étant donné que c'est fait pour des irritations cutanées

ILLUMINATIIIOOONNNN

Des fois je me demande comment j'ai fait pour tomber sur cet homme! Dès le lendemain de l'application, le soulagement de mes mains, je vous dis même pas! Ça a été quasi-instantané, les plaques avaient diminuées et ça me démangeait fichtrement moins! Je peux même pas vous expliquer le sentiment que j'ai vécu, je capotais un peu beaucoup. Alors là bien sûr, il y en avait un qui était content de sa shot hein? :)

Alors après ces explications, quand j'ai vu que ça fonctionnait trop bien, j'ai décidé d'en faire moi-même. Je me suis donc lancée dans mon premier macérat huileux et certainement pas le dernier. J'étais un peu anxieuse vu la nouveauté du procédé mais ça a fonctionné comme un charme. Ça m'a donné un bonne quantité d'huile alors je pourrai en refaire ou essayer une autre recette. J'ai trouvé le plantain directement à la boutique des Trappeuses, boutique que je vous recommande fortement, c'est une des plus belles boutiques que j'ai vu de ma vie. Presque tout en vrac, super hygiénique, personnel sympathique, j'addoorrrree! Le restant, je n'avais plus de cire d'abeille alors j'ai pris de la cire de candelilla et l'argile verte, j'en ai pris en vrac chez Loco.

Une fois que ça avait bien pris, j'en ai mis sur mes mains et l'odeur d'herbe, j'adore! Depuis, j'applique une petite bille d'onguent durant la journée et mes plaques diminuent sans cesse, tout comme les démangeaisons. J'ai espoir qu'avec le temps ça va s'adoucir davantage, je vois déjà une énorme différence niveau apparence de ma peau, reste qu'à travailler la source de l'irritation. Alimentaire, environnement, stress? Une chose à la fois, en attendant, cet onguent est vraiment magique :)

Bon, j'ai fait ce qui fallait mais je ne pense pas que j'ai bien amalgamé le tout ensemble. M'en fous, c'est magnifique et une fois sur mes mains, je mélange le tout et c'est magiiiqquueee!

Onguent magique anti-démangeaisons au plantain

Ingrédients

Macérat huileux de plantain
  • 50g de feuilles de plantain fraîches ou séchées
  • Huile d'olive ou de tournesol bio et pressée à froid
Onguent
  • 1/4 de tasse de macérat huileux au plantain (à base d'huile végétale de qualité, pressée à froid et bio si possible, voir recette plus bas)
  • 1 c. à soupe de cire d'abeille râpée ou 1/2 c. à soupe de cire de candelilla
  • 1 c. à soupe d'argile verte en poudre (apaise la peau)
  • 30 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic (cicatrisante et antibactérienne - pas mis je n'en ai pas :)
Préparation

Macérat huileux de plantain
  • Dans un bain-marie (pot Mason ou autre pot de vitre est recommandé, j'ai pris un gros pot de miel des Miels d'Anicet <3), déposez les feuilles et couvrez d'huile jusqu'à ce que celle-ci les dépasse d'un pouce et demi.
  • Chauffez à feu doux.
  • Fiez-vous à vos sens. Lorsque l'huile sent ''l'herbe'', qu'elle change légèrement de couleur et que les feuilles de plantain semblent avoir tout donné, c'est fini!
  • Filtrez dans un autre pot.
Pas la plus belle des photos mais bon,
vous comprenez que l'huile de tournesol a changé de couleur grâce au plantain :)
Onguent
  • Dans un bain-marie, faites fondre la cire d'abeille ou de candelilla. (pris le pot dans lequel je souhaitais l'onguent afin de pas me brûler à laver le bol après hihi!)
  • Une fois la cire fondue, ajoutez l'huile et brassez légèrement avec un petit bâton de bois.
  • Lorsque le mélange est bien homogène, ajoutez l'argile verte en la saupoudrant et, à la toute fin, l'huile essentielle. Bien mélanger.
  • Finalement, versez le mélange encore liquide dans un contenant.
  • Laissez figer et utiliser!
Source : Les Trappeuses

dimanche 3 mai 2020

Salade de pois chiches et quinoa, vinaigrette au citron

Oh le coup de coeur!! C'est assez fascinant de voir la transition de la cuisine avec les saisons. Dès que le temps se réchauffe un peu, qu'on peut faire sécher le linge dehors, je ne cuisine presque plus de soupe et j'embarque sur les salades. C'est comme cela à chaque année et durant la saison froide, j'ai accumulé plein de belles recettes de salades repas qui n'attendent que d'être cuisinées!

La beauté du télétravail en ce moment, c'est que je ne cuisine plus tout ce que je peux le dimanche, j'ai donc plus de temps la fin de semaine pour prendre ça mollo et profiter un peu de la vie! Ça fait aussi que durant la journée, je peux cuire des pois chiches, du quinoa et arriver le soir pour souper et n'avoir qu'à couper un peu de légumes, du fromage et touiller une vinaigrette. J'avoue que ça, c'est non-négligeable!

Cette salade est vraiment bonne, les saveurs et les textures sont bien balancées puis la vinaigrette au citron, yummmm! Le moelleux du brie, le croquant du quinoa, la douceur des pois chiches avec la fraîcheur des épinards frais, ça a bien fait notre bonheur ce soir-là.

Accompagné de BBQ, viande grillée pour mon amoureux et saucisse Gusta pour moi, ça a donné un repas tout simple et bien chouette. Ça lance bien le changement de saison je trouve :)


Salade de pois chiches et quinoa, vinaigrette au citron

Ingrédients
  • Une tasse de quinoa
  • Deux tasses de bébés épinards
  • 1/2 concombre libanais (n'en avais pas, prochaine fois!)
  • 4 onces de brie
  • Une conserve de pois chiches rincée et égouttée ou 1 1/2 tasses de pois chiches cuits
Vinaigrette au citron
  • 3 c. à table de jus de citron frais
  • 2 c. à table d'oignons verts finement hachés
  • 2 c. à thé de moutarde de Dijon
  • 1 c. à thé d'herbes de Provence
  • 1/3 tasse d'huile d'olive ou tournesol

Préparation
  • Dans une casserole, déposer le quinoa et 1 3/4 de tasses d'eau ou de bouillon.
  • Amener à ébullition, baisser le feu, couvrir et laisser mijoter 15-20 minutes.
  • Laisser reposer 5 minutes et brasser à la fourchette.
  • Pour la vinaigrette, mélanger le jus de citron, l'oignon vert, la moutarde et les herbes.
  • Ajouter doucement l'huile et fouetter.
  • Saler et poivrer.
  • Rincer les épinards et hacher grossièrement.
  • Couper le concombre en petits dés.
  • Assembler la salade en mélangeant le quinoa, les épinards, le concombre et les pois chiches.
  • Fouetter la vinaigrette et en ajouter la moitié à la salade.
  • Couper le brie en petits dés et ajouter à la salade.
  • Servir avec le restant de la vinaigrette.

Source : Vanilla Bean Cuisine

samedi 25 avril 2020

Bols vide-frigo

On a beau être vraiment beaucoup à la maison de temps-ci, j'ai l'impression que l'on mange moins car on bouge moins, on a moins faim et que les restants partent moins rapidement vu que les lunchs au boulot ne sont pas comme d'habitude. Ça donne que la gestion du frigo est différente et que j'essaie de ne pas trop cuisiner afin de ne gaspiller. Maudit cercle vicieux haha pénible que de moins cuisiner :P

Il reste que ça donne des résultats bien chouettes de vide-frigo, dont ses bols. J'avais préparé des refried lentils de Minimalist Baker pour des tacos et il en restait une bonne quantité. N'ayant plus de tortillas et ne souhaitant pas sortir que pour ça ou en faire maison, j'ai décidé de faire ses bols. 

Tant qu'à faire que du riz nature, j'ai fait caramélisé des oignons et j'ai cuit le riz dans du bouillon de légumes maison puis mélangé le tout. J'ai préparé un petit concassé d'avocats et une salade de chou rouge minute et voilààààà!

Pour que mon chum qui est si peu expressif sur ma cuisine me dise que c'était bon, alors j'en prends bonne note et n'hésiterai pas à refaire les lentilles juste pour faire ce bol hihi :) Coloré, savoureux et bien nourrissant, on aime!


Bols vide-frigo

Ingrédients
  • Refried lentilles recette ici
  • Un avocat en petits dés
  • Sel et curcuma moulu
Riz à l'oignon caramélisé
  • 1/2 tasse de riz brun ou blanc
  • Une tasse de bouillon de légumes
  • 1 c. à soupe de beurre
  • Un oignon, coupé en deux et en fines tranches
  • Sel et poivre
  • Curcuma moulu
Salade de chou rouge et oignon vert
  • Deux tasses de chou rouge, haché
  • Un oignon vert, haché finement
  • 1 c. à soupe de crème sure
  • 1 c. à thé de mayonnaise
  • 1/2 c. à thé de moutarde
  • 1/2 c. à thé de sauce piquante
Préparation

Riz à l'oignon caramélisé
    • Déposer le riz et le bouillon dans une casserole.
    • Amener à ébullition et laisser mijoter 10-15 minutes.
    • Pendant ce temps, dans un petit poêlon, faire fondre le beurre.
    • Y faire sauter l'oignon pendant 10-15 minutes, en salant et poivrant à mi-chemin.
    • En fin de cuisson, saupoudrer de curcuma.
    • Ajouter au riz cuit et réserver.
    Montage
    • Mélanger les ingrédients de la salade ensemble.
    • Mélanger l'avocat en dés avec le sel et le curcuma.
    • Réchauffer les refried lentilles 
    • Dans un grand bol, déposer les 4 mélanges aux 4 coins.
    • Déguster :)

    samedi 11 avril 2020

    Carrés à l'orange

    Oh yeessss, des carrés à l'orange! De la simplicité qui amène un bonheur incroyablement incroyable! Comme on relie pas mal tous la nourriture à nos émotions par chez moi (on assume, on fait attention, on est conscients de la chose tout de même!), ça faisait quelques jours qu'il ne faisait pas beau, que c'était déprimant dehors et en dedans alors j'ai fait ces carrés de soleil pour nous faire du bien. Sur l'heure du lunch. Parce que je suis en télétravail! 

    J'ai toujours été frileuse au télétravail mais clairement, le choix n'est pas discutable en ce moment et je ne peux encore moins chialer car j'ai encore mon emploi. Qui soit dit en passant, aide énormément à me garder focus. Je ne pensais pas être capable d'aimer un emploi de même et d'avoir aussi hâte de revoir les collègues en vrai, parce que Zoom, Teams & cie c'est pas pareil!, ainsi que de faire avancer mes dossiers. C'est dit, c'est lancé dans l'univers, voilà. 

    Étant donné que la situation est des plus étranges et que l'on fait tous de notre mieux dans notre équipe pour rester focus sur nos objectifs et nos dossiers, on statué sur le fait que l'on a quand même besoin de faire des trucs qui nous font du bien dans la journée pour garder cette énergie vivante. Je me permets donc, de cuisiner, durant, ma journée de travail. OUI vous avez bien lu. J'assume totalement car ça fait, que ma santé mentale, reste relativement stable.

    Puis je peux vous dire que ma santé mentale était particulièrement excellente lorsque j'ai fait ces carrés. Mon chum qui mange toujours tout ce que je fais mais qui commente rarement, a dit à plusieurs reprises que ces carrés étaient délicieux. C'est tout dire! À moins que ce soit la situation qui lui fasse dire ça? Non non nooonnn, c'est qu'ils sont bons comme tout ces petits carrés :) Surtout, très facile à préparer et pour vrai, l'odeur dans la maison suite à la cuisson, oufffff, ça apposerait un baume sur n'importe quel coeur :)

    J'espère que vous allez bien, vous chères lectrices, chers lecteurs, et je vous envoie plein d'ondes positives <3 Faites ces carrés, ça va bien aller :)


    Carrés à l'orange

    Ingrédients
    • Deux oranges
    • 3/4 de tasse de sucre, divisé
    • 1/2 tasse de beurre ramolli
    • Deux oeufs
    • Une tasse de farine tout usage non blanchie
    • 1 c. à thé de poudre à pâte

    Préparation
    • Préchauffer le four à 350F.
    • Placer la grille au centre du four.
    • Beurrer et fariner un moule de 8po.
    • Directement au-dessus d'un grand bol, à l'aide d'une microplane, zester les oranges.
    • Ajouter 1/2 tasse de sucre.
    • Au batteur électrique, mélanger le sucre et le zeste pendant une minute pour bien parfumer le sucre.
    • Ajouter le beurre dans le bol et fouetter la préparation environ deux minutes pour obtenir un mélange homogène.
    • Direction au-dessus d'un petit bol, presser les oranges.
    • Ajouter les oeufs et 1/3 de tasse de jus d'orange dans le bol avec le sucre et le beurre.
    • Fouetter deux minutes.
    • À basse vitesse, incorporer la farine et la poudre à pâte.
    • Verser la préparation dans le moule et étendre uniformément.
    • Cuire au four 30 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre.
    • À la sortie du four, renverser le gâteau dans une assiette de service.
    • À l'aide d'une fourchette, piquer le gâteau à plusieurs endroits.
    • Mélanger 3 c. à soupe du jus d'orange réservé avec le reste du sucre, 1/4 de tasse, sans le dissoudre complètement.
    • Verser le mélange de sucre et de jus d'orange sur le gâteau et laisser refroidir avant de tailler en 16 morceaux.

    SourceSavourer.ca

    dimanche 22 mars 2020

    Bols de salade à la vietnamienne et sauce nuoc nam végane

    Non mais c'est tu beau un bol de salade vietnamienne!!! En tout cas, je trouve ça particulièrement appétissant et délicieux :)

    J'avoue que lorsque je mangeais de la viande, j'adorais prendre ce plat au resto vietnamien. Du poulet grillé avec des rouleaux et la salade de vermicelles, oh la laaaaa! Mais bon. Que ce soit végé ou vegan, il y a toujours de chouettes options pareil!

    Dont cette recette incroyable mais vraie! Cela faisait deux ans que je l'avais dans mes favoris et qu'enfin je me suis décidée à la cuisiner. Dire que j'ai perdu deux ans de ma vie à ne pas manger ce bol, quand j'y pense je capote un peu haha! :P Maintenant que je sais ce que ça vaut, watch me!

    La recette étant vegan, la sauce de poisson n'est pas utilisée ici et il y a un truc pour ne pas s'en ennuyer et j'ai nommé, des algues séchées! Oui oui, vous avez bien lu. Des algues séchées afin de donner ce petit goût de poisson.

    Je dois dire que ça fonctionne à merveille puis la sauce ainsi que la marinade sont tellement goûteuses qu'on s'ennuie de rien. Des légumes croquants avec des vermicelles moelleux et du tofu grillé, ça s'appelle du vrai bonheur! Avec la sauce nuoc nam, ouffff, j'arrive même plus à m'ennuyer du resto viet maintenant :)



    Bols de salade à la vietnamienne et sauce nuoc nam végane

    Sauce nuoc nam végane

    Ingrédients
    • 1/4 de tasse de sauce tamari
    • 3 cuillères à soupe de sucre de coco ou sucre brut
    • Jus de deux limes
    • 1/4 à 1/2 tasse d'eau, à ajuster au goût
    • Une grosse gousse d'ail, hachée finement
    • Un piment chili thaï, haché finement (mis jalapeno)
    • Deux c. à thé d'algues séchées hachées (ou ciselées au ciseau comme j'ai fait hihi!), type dulse ou autre (trouvé chez Loco)
    Préparation
    • Dans un bol, mélanger tous les ingrédients.
    • Laisser reposer au moins trente minutes avant de servir, le temps que la sauce prenne le goût de tous les ingrédients.

    Tofu ou tempeh et sa marinade

    Ingrédients
    • Environ 400-500g de tofu ferme ou de tempeh
    • Deux gousses d'ail, finement hachées
    • Jus d'une lime
    • 3 c. à soupe de sauce tamari
    • 2 c. à soupe de sucre de coco ou sucre brut
    • Une c. à soupe d'huile de sésame rôti
    • Une c. à soupe d'algues séchées, hachées de type dulse
    • Un morceau de gingembre frais, haché finement
    Préparation
    • Dans un bol, mélanger les ingrédients de la marinade.
    • Couper le tofu ou le tempeh en lanières ou en cubes.
    • Dans un plat large peu profond, disposer à plat l'ensemble des morceaux et verser la marinade.
    • Laisser mariner au moins une heure.
    • Cuisson au four : Four préchauffé à 400/425F. Répartir les morceaux sur une plaque munie d'un Silpat ou papier parchemin et enfourner 15 minutes. Tourner les morceaux et ajouter le restant de la marinade puis enfourner 10-15 minutes, le temps que le tout soit doré.
    • Cuisson au poêlon : Dans un grand poêlon, disposer le plus de morceaux et faire cuire à feu moyen-élevé jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés. Tourner les morceaux et dorer l'autre côté. Déglacer avec la marinade, baisser légèrement le feu et laisser cuire jusqu'à ce que la marinade soit réduite entièrement.



    Montage des bols

    Ingrédients
    • 250g de nouilles asiatiques au choix
    • Une laitue iceberg, hachée grossièrement
    • Deux carottes moyennes, coupées en juliennes
    • 1/2 concombre anglais, coupé en juliennes
    • Menthe fraîche, coriandre fraîche, basilic frais, etc
    • Arachides rôties
    Préparation
    • Faire cuire les nouilles selon les instructions.
    • Dans quatre bols, répartir les nouilles, laitue, carottes, concombre et les garnitures.
    • Servir avec la sauce nuoc nam.


    dimanche 1 mars 2020

    Marinade jerk

    Je dois vous avouer que des fois, malgré l'univers infini de recettes sur internet, dans les bouquins, sur FoodGawker.com, des fois, je ne sais pas quoi planifier comme menu pour la semaine suivante. (j'ai l'intention de vous expliquer mon organisation un jour et ce sera pour un autre article, au cas que ça intéresse quelqu'un à quelque part haha :)). Des fois, c'est au point que je me dis qu'on mangera des pâtes et des sauces en pots toute la semaine puis c'est ça.

    Y'a des semaines de découragement comme ça et des fois, malgré cette démotivation, je décide de cuisiner une nouvelle recette et gosh que j'ai bien fait! Car ça donne quelque chose de tout de même bien chouette :)

    Tout ça pour arriver au fait que cette marinade, je la garde précieusement en banque car elle est simplement magnifique, goûteuse et tout simple à faire. C'est une base de recettes bien simple, une marinade faite à base piments Scotch Bonnet et plein d'épices, d'aromates plus délicieuses les unes que les autres.

    Cette fois, j'ai mariné du tempeh et avec le restant de la marinade, j'ai enrobé des pommes de terre qui sont allées rôtir au four. Le restant de la marinade est au congélo afin de finir dans un autre repas prochainement.

    Alors voilà, goûteux comme pas possible et j'ai déjà hâte d'essayer ça sur le BBQ cet été :) 


    Marinade jerk

    Ingrédients
    • 4-6 piments Scotch Bonnet, hachés
    • Un petit oignon rouge, haché
    • 4-6 gousses d'ail, hachées
    • 4 oignons verts, hachés
    • 1/4 de tasse de sauce soya ou tamari
    • 1/4 de tasse de vinaigre de cidre
    • 2 c. à table d'huile d'olive
    • Le jus d'une lime
    • 1 c. à table de gingembre râpé
    • 2 c. à table de cassonade
    • 1 c. à thé de muscade râpée
    • 1 c. à thé de piment de Jamaïque
    • 1 c. à thé de cannelle moulue
    • 1 c. à thé de thym séché
    • Sel et poivre
    Préparation
    • Déposer tous les ingrédients dans le bol du robot culinaire.
    • Réduire en purée.
    • Mariner les aliments choisis.

    samedi 8 février 2020

    Sriracha maison

    Suivant la publication du cannage 2019, je vous présente la sauce sriracha maison que j'ai canné l'an passé. Recette qui provient du nouveau projet d'une des deux Cuisine futée, que j'adooorrreee. Geneviève produit de superbes recettes faciles à cuisiner et qui sont vraiment délicieuses. J'aime beaucoup :)

    Depuis trois ans, je cuisine et consomme cette sauce piquante maison avec plaisir. Elle est simple à faire et grâce aux piments des Fermes Lufa, j'ai ces derniers à l'année longue, fraîchement cueillis. Donc j'en fais une bonne quantité et congèle des pots. C'est ma sauce "go to" que je mets littéralement sur tout.

    Bon, faut dire que j'ai une légère relation d'amour avec la sauce piquante. Mes papilles gustatives en réclament continuellement et il y a tant de variantes que j'adore en découvrir. C'est un peu pourquoi je souhaitais autant la préparer.

    Comme j'aime essayer de nouvelles recettes continuellement, je suis tombée en amour avec cette recette de sriracha maison et j'ai voulu la faire tout-de-suite-right-now. Ça m'arrive parfois, j'obsessionne sur une recette et tant que je ne l'ai pas fait, je la mijote dans ma tête et pense qu'à la faire.

    Disons que c'est un peeeeuuuuuu ce qui s'est passé avec celle-ci. J'ai minutieusement choisi les piments cerises qui étaient disponibles sur Lufa, un pot de miels d'Anicet, une bonne pâte de tomates, bref, j'étais prête.

    Puis honnêtement, après avoir tout préparé les ingrédients, suffit de laisser mijoter et stériliser maximum 25 minutes. Alors en une grosse heure, c'est fait et on a de la sauce piquante maison full locale (sauf sauce de poisson et pâte de tomates) pour un bon bout. C'est t'y pas le bonheur ça? :)


    Sriracha maison
    (M'a donné 3 pots de 250ml et 6 pots de 125ml)

    Ingrédients
    • 1lb de piments cerises ou jalapenos (pris ceux-ci chez Lufa :D)
    • 1ln de poivrons rouges
    • 15 gousses d'ail
    • 2/3 de tasse de vinaigre de cidre
    • Une boîte de pâte de tomates de 156ml
    • 1/2 tasse de miel
    • 1/4 de tasse de sauce de poisson

    Préparation
    • Couper les piments et les poivrons grossièrement. (On met des gants pour les piments forts les amis, c'est horriblement douloureux si on en met pas. Je parle par expérience, croyez-moi haha :P Je suis contre les gants de plastique mais j'en ai une paire que pour les piments forts haha c'est tout dire!!)
    • Déposer dans une casserole à haut rebord.
    • Ajouter les gousses, le vinaigre, la pâte de tomates, le miel et la sauce de poisson.
    • Porter à ébullition à feu vif.
    • Réduire à feu moyen, couvrir et laisser mijoter 15 minutes.
    • Retirer le couvercle et augmenter à vif.
    • Cuire 5 minutes ou jusqu'à ce que le liquide soit presque tout évaporé.
    • Déposer tous les ingrédients dans le récipient du mélangeur électrique. (pris mélangeur à main)
    • Réduire en purée lisse.
    • Goûter et ajuster en miel ou en vinaigre au besoin.
    • Remplir des pots de 125ml ou 250ml préalablement stérilisés.
    • Déposer le lid préalablement stérilisé et visser le couvre.
    • Stériliser pour 20 minutes les pots de 125ml et 25 minutes les pots de 250ml.


    Source : Savourer