vendredi 14 août 2020

Haricots (légumineuses!) en pots

Après mon expérience plus que magnifique avec les pois chiches, je devais essayer avec les haricots. Pour ce faire, je suis virée complètement sur le top, comme toujours. J'essaie continuellement de modifier nos achats de nourriture et en général afin de consommer de plus en plus local. Ce n'est pas chose facile dans toutes les sphères de consommation mais on y arrive quand même tant bien que mal.

Pour les haricots, ça devenait de plus en plus pressant (dans ma tête...:)) de trouver des alternatives locales. Au Québec, nous produisons énormément de grains et ce, dans une belle variété. La preuve, un site est dédié sur les grains du Québec. Je souhaitais donc trouver des haricots secs cultivés au Québec. Et bien, ce n'est pas une tâche facile! Il n'y en a pas chez Loco sauf les pois jaunes si ma mémoire est bonne, ni sur Lufa (il y en avait à un certain point mais plus maintenant) (bulle #2, la semaine suivant mes premiers cannages d'haricots, des haricots bios de l'Ontario sont arrivés sur le marché. Je vais faire des réserves pour le courant de l'année et l'an prochain certain hihi :) alors je me suis dit qu'au Marché Atwater il y en aurait peut-être.  

Je me lança donc à la recherche d'haricots secs du Québec avec ma petite belle-soeur (petite en âge mais si grande, oh la laaa! :P) Yeah, une aventure :) Aventure qui ne s'adonna pas à être aussi fructueuse que prévu. Aucun marchand n'en avait et dans les épiceries spécialisées, ça ne donnait pas grand chose. J'avais fait des recherches préalables sur les internet et cela aussi ne donnait pas grand chose. J'étais donc bien débinée quand on trouva des haricots secs provenant du Canada. Ils n'étaient pas biologiques mais provenaient tout de même d'ici quoique plus largement et d'une compagnie du Québec. J'évalua donc le tout dans ma tête, compte tenu du temps que j'avais pour chercher une autre option, le fait que je n'avais pas la possibilité de sillonner les routes du Québec à la recherche d'un agriculteur, que je n'allais pas commander des 10kg d'haricots du seul producteur que je trouvais, bref, je me sui dit que pour la première année de cannage de légumineuses, j'irai avec ça et que je pourrais trouver d'autres options éventuellement. Watch me dans les années prochaines hihi :)

Arriva donc la journée #1 d'haricots : blancs et rouges. Les blancs le matin et les rouges en après-midi. Ça a roulé comme un charme, une fois qu'on comprend le principe, ça va vite. Ce qui est long est la stérilisation en tant que tel. Mais il n'y a rien à faire outre qu'arriver à la bonne pression et vérifier que ça y reste. Pendant ce temps, on peut faire autre chose, on aime :)

Journée #2 d'haricots : les noirs. J'avais canné de la confiture de framboises la journée d'avant et j'étais bien motivée à préparer le tout. Ça a super bien été aussi!

Bon, je me répète mais j'ai vécu une illumination avec ces cannages. J'en reviens pas à quel point c'est facile de canner des légumineuses. Ça prend du temps et il faut vérifier l'autoclave pour que la pression reste au bon niveau et on peut faire des trucs entre temps. Pour avoir plein de pots prêts à consommer pour l'année, j'en vois la valeur en titi :) Je n'aurai pas à penser à tremper les légumineuses et à les faire cuire durant ma préparation de repas. C'est niaiseux mais ça enlève quelques étapes, ça sauve du temps et c'est du prêt-à-manger qui attend dans mon armoire à cannage. Si on a envie d'un souper tacos, d'un hummus, d'une soupe repas, facile, c'est là.

À savoir pourquoi je n'ai pas fait ça avant, ça c'est LA question. J'ai un autoclave depuis belle lurette, je n'avais pas d'excuse. Maintenant que j'ai essayé, je ne pourrai pas revenir en arrière, oh non!! Puis si je manque d'une certaine sorte de légumineuses durant l'année, je peux en canner de nouveau. Comme ce n'est pas associé à une saison, on en trouve à l'année longue, le BON-HEUR! :D

Note à moi-même, ajuster la cuisson ou la stérilisation, les haricots sont sortis un tantinet moelleux de la stérilisation pour les rouges et blancs. Pourtant, j'y ai mis un peu de sel tel que recommandé À suivre pour les prochaines expérimentations :)

Haricots rouges un fois cannés!

Haricots rouges en attente d'aller faire un tour dans l'autoclave :)

Haricots (légumineuses!) en pots

Ingrédients
  • Haricots (j'ai utilisé 2lbs d'haricots rognons blancs - 10 pots de 500ml, 2lbs d'haricots rognons rouges foncés - 10 pots de 500ml et 2lbs d'haricots tortues noirs - 9 pots de 500ml)
  • Eau
  • 1/4 c. à thé de sel par lb d'haricots

                                Les haricots noirs :) C'est les plus jolis des trois sortes!                              

Préparation

Le jour avant votre cannage
  • 12 heures avant votre cannage, tremper les haricots dans beaucoup d'eau et le sel.
  • Cela permettra d'éviter que des endospores se reproduisent dans les pots.
Le jour du cannage (!!!)
  • Laver vos pots mason de 500ml et déposer les lids dans une petite casserole remplie d'eau.
  • Déposer les haricots dans une passoire et les rincer à l'eau froide.
  • Les déposer ensuite dans une grande casserole, couvrir d'eau et amener à ébullition.
  • Laisser mijoter pendant 10 à 20 minutes puis retirer du feu. (10 minutes pour les petits haricots comme les tortures noirs et 20 minutes pour les rognons blancs et rouges - À travailler comme temps de cuisson, trop moelleux pour les blancs et rouges)
  • Amener à ébullition la casserole d'eau avec les lids en même temps que la cuisson des haricots.
  • Lorsqu'ils sont prêts, préparer quelques pots près de la casserole et rapprocher la casserole avec les lids.
  • À l'aide d'une cuillère trouée et d'un entonnoir à conserve, remplir les pots au 3/4 d'haricots. Comme ils n'ont pas eu beaucoup de temps pour cuire, la cuisson se poursuivra dans l'autoclave alors ils gonfleront!
  • Remplir les pots du liquide de cuisson. 
  • Nettoyer les goulots et déposer un lid sur chaque pot.
  • Fermer avec les bagues, sans trop serrer afin de laisser l'air sortir des pots durant la stérilisation.
  • Stériliser à l'autoclave pendant 65 minutes, à 11lbs de pression, selon les procédures du fabricant.
Haricots blancs un peu mushy mais qui seront si délicieux :)

2 commentaires:

  1. Trooop chouette tes conserves de haricots! J'ai eu le même problème que toi pour la texture, un peu trop mou. Personnellement, j'ai même trouvé mes pois chiches un tantinet trop cuits. Je vais peut-être envisager de seulement tout faire tremper et de ne pas faire l'étape de bouillir les haricots. Sur un groupe facebook de conserves on m'a donné ce truc. Donc on mets les haricots qui ont trempés et ensuite on ajoute simplement de l'eau bouillante dans les pots. À suivre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais à ça aussi mais on dirait que vu que je sais que la recette dit de les faire cuire avant, j'ai peur que ça ne fonctionne pas hihi! J'essayerai!! Ça serait un peu moins long aussi. On s'en reparle :P Merci!!

      Supprimer

Merci beaucoup & à la prochaine (je l'espère ! :)