samedi 9 février 2019

Huile à barbe easy peasy

Non non, je n'ai pas perdu l'accès à mon blog ni été coupé d'internet, j'ai seulement eu un petit manque de motivation et d'inspiration dans les derniers temps. Des fois le chaos de la vie prend le dessus et on se rend compte de beaucoup de choses. Il n'y aucune raison de se mettre du stress à publier des articles, à trouver des recettes intéressantes, à cuisiner à ne plus finir, ah noonnn!

J'apprends, tranquillement pas vite, à gérer le lâcher-prise et à me calmer au niveau de la cuisine. Je fais le plus de trucs maison possible mais s'il arrive que j'achète de la sauce à pizza du commerce pour un souper pizza maison, ce n'est pas la fin du monde. Ce n'est pas parce qu'un soir on est pressés et que de manger des pâtes farcies du commerce avec oui, une sauce du commerce qui est acceptable niveau ingrédients et provenance, a.k.a. les sauces de Stefano, que c'est la fin du monde.

Alors mes récents menus de semaine sont tout aussi diversifiés qu'avant mais je reprends des classiques, des recettes qui sont sur mon blog ou sur les blogs des copines-copains de la blogsphère. J'essaie de moins me prendre la tête et de cuisiner plein de légumes, légumineuses et protéines végétales malgré que l'on soit en saison hivernale, voir glacée. 

Bref, avant de vous présenter la publication du jour qui n'a aucun rapport à tout ce bla bla, juste confirmer que au grand jamais je vais laisser ce blog aller à la dérive. Ça ne risque pas de me prendre autant de temps avant de publier de nouveau mais simplement que ce sera aléatoire et de plus en plus sur autres choses que juste de la cuisine. Aussi sur la fabrication de cosmétiques, produits ménagers, etc, comme la publication d'aujourd'hui :) (Voilà que l'on change de sujet ni vu ni connu héhé :D)

N'ayez crainte, je n'ai pas commencé à porter la barbe, je partage simplement ma vie avec une moitié italienne qui lui, en porte une :) Dire qu'il en porte une est un faible mot, il chérit cette dernière aux petits soins et l'entretient depuis déjà bien longtemps. Pas question d'avoir une de ces barbes rêche, qui pique et qui a de l'air de n'importe quoi. Oh non! Les poils de barbe, comme notre cuir chevelu et nos cheveux, se doivent d'être nourris afin d'être sains et d'avoir une jolie apparence.

Vient en jeu la fameuse huile à barbe. Il en a essayé et en a beaucoup aimé une en particulier. Étant bien au courant de mon processus de confection maison de produits corporels, il m'a demandé de voir si c'était possible d'en faire une maison. Ce dont j'ai accepté avec joie :)

L'huile en question contient des notes de clou de girofle bien prononcées. J'ai donc commencé mes recherches et ait décidé d'essayer celle-ci, en somme vraiment simple et qui me permettait d'utiliser des ingrédients que j'avais déjà chez moi.

Suffit de mélanger les huiles et d'ajouter les huiles essentielles désirées et that's it! Le choix fût donc les HE de Benjoin, de Cèdre d'Atlas et de Clou de girofle. L'odeur n'est pas identique à celle que mon copain aime bien mais s'y rapproche beaucoup. Une autre jolie victoire du fait maison qui aura pris deux minutes avec peu d'ingrédients. yeah :D



Huile à barbe easy peasy

Ingrédients
  • 1/2 part d'huile de base (amande douce, pépins de raisins, avocat, etc)
  • 1/2 part d'huile spécialisée (jojoba, argan, ricin, etc)
  • 15-30 gouttes d'huile essentielle (clou de girofle, cèdre, sapin baumier, menthe poivrée, orange, romarin...)
Préparation
  • Tout mélanger et verser dans un compte-goutte.

Source : Les Trappeuses

mardi 18 décembre 2018

Végé Wellington

Oui, oui, ne vous inquiétez pas, la fille est bel et bien vivante! :) Elle mange encore, no worries hihi!

C'est simplement que le temps me manque et la motivation aussi. Ça m'arrive parfois et comme je suis habituellement sur un ordinateur une partie de la journée au travail, le soir ou la fin de semaine, j'essaie de prioriser le fait de ne pas être sur l'ordi hihi! Bon, assez de justification, c'est le temps pour une merveilleuse recette :)

Alors ici, un pâté Wellington végétarien! Comme je ne m'ennuie pas de la viande dans ce joli roulé, oh que non! Les lentilles, les légumes, les noix et les épices forment un mélange savoureux en plus d'être enveloppés dans une pâte feuilletée croustillante. Que demander de mieux? 

Tout de même bien simple à préparer, encore plus facile à déguster hihi! et ça donne des lunchs parfaits pour les journées à venir. Servi sur une purée de pommes de terre et une sauce brune maison, ce fût des plus délicieux! Comment rendre le végétarisme appétissant et attirant, je crois que cette assiette remplie bien cette mission :)


Végé Wellington

Ingrédients
  • 1 c. à thé d'huile
  • Un oignon, haché
  • Une gousse d'ail, hachée finement
  • 3/4 de tasse de noix de Grenoble, hachés
  • Une tasse de champignons, hachés
  • 1/2 tasse de carottes, hachées
  • 1/4 de tasse de petits pois
  • 1 c. à thé de sauge
  • 1/2 c. à thé de thym frais, haché
  • 1/2 c. à thé d'oregano, séché
  • 1/4 c. à thé de muscade
  • 1 1/2 tasses de lentilles, cuites
  • 3/4 c. à thé de sel
  • Un oeuf de chia (1 c. à table de graines de chia + 3 c. à table d'eau)
  • Une feuille de pâte feuilletée
Préparation
  • Dans le bol du robot culinaire, déposer l'oignon et l'ail, réserver.
  • Ajouter ensuite les noix puis les champignons. Réserver.
  • Chauffer l'huile dans un poêlon.
  • Ajouter le mélange d'oignon et d'ail avec une pincée de sel.
  • Cuire jusqu'à ce que ce soit doré.
  • Ajouter les noix, champignons et carottes avec une pincée de sel.
  • Cuire 5-7 minutes.
  • Ajouter les pois, les épices et les herbes puis cuire une minute.
  • Ajouter le sel, les lentilles et bien mélanger.
  • Écraser un peu de lentilles et assaisonner au goût.
  • Retirer du feu et ajouter l'oeuf de chia.
  • Ajouter un peu de chapelure si le mélange est trop humide.
  • Déposer sur une pâte feuilletée et former un rectangle.
  • Bien refermer et sceller.
  • Cuire à 400F pour 30 minutes
  • Laisser refroidir pour 15 minutes.
Source : Vegan Richa

mercredi 5 décembre 2018

Cidre de feu

Parce que nous décidons de faire un pied de nez aux médicaments de la pharmacie au profit des méthodes naturelles de guérison, je suis en constante recherche de ces derniers, qui sont prouvées tout de même le moindrement car je ne souhaite pas nous endommager davantage. J'ai donc décidé de préparer un cidre de feu, concoction que je gardais précieusement dans mes favoris pour les mois d'hiver.

Je dois avouer que depuis que nous avons changé notre alimentation, diminué considérablement notre consommation de viande, copain et belle-soeur en mange de temps à autre, quoique rarement, favorisé une alimentation bio, remplie de fruits et légumes, diversifié ce que l'on mange, arrêté le plus possible les aliments préparés et ceux du commerce, nous tombons vraiment moins malades. On mouche et toussote un peu (humidité de l'air oblige!) mais des gros maux qui nous empêchent presque de vivre et qui nous cloue au lit, ça nous arrive presque plus. L'an passé, malgré un petit virus qui s'est transmis parmi nous, personne n'a manqué d'école ou de travail pour se soigner.

Alors cette année, je me suis mise en tête que ça arriverait encore moins et j'ai décidé de préparer le cidre de feu des Trappeuses <3 J'avoue qu'à première vue, la liste d'ingrédients semble particulière mais dans un sens, chacun des éléments ont de grands bienfaits pour notre santé. Ça prend littéralement quelques minutes à préparer puis on laisse macérer quelques semaines au frigo. De temps à autre, je secouais le contenu des pots pour m'assurer que le tout macère bien.

J'ai donc égoutté le tout il y a quelques jours et le cidre est fin prêt à nous accompagner au courant de l'hiver. Avec une cuillère à soupe par jour, j'imagine que je vais devoir en refaire rapidement malgré que j'en ai fait un peu moins de deux litres. Même avant qu'il soit tamisé, on commençait à prendre des gorgées par-ci et par-là et on est pas malades pour le moment. Plusieurs soldats à mon boulot sont déjà tombés au combat alors je touche du bois pour que cela ne nous arrive pas tout de suite. Même dans les transports en commun, les gens semblent déjà bien contaminés haha! Seule ma belle-soeur, qui soit dit en passant refuse de boire le cidre vu que c'est dégueuuuuu, est déjà un peu enrhumée. Eh la laaaaaa!!!

Bref, est-ce que ça va nous aider? Je crois que si, reste à savoir si on va réussir à ne rien attraper hihi :) À suivre!


Cidre de feu

Ingrédients
  • Un oignon, coupé en dés
  • 4 à 5 gousses d'ail du Québec, coupées grossièrement après avoir été écrasées pour mieux activer l'allicine
  • 3 à 4 c. à soupe de racine de raifort (omis, n'ai pas trouvé bio ou pas en pot)
  • 3 à 4 c. à soupe de gingembre bio frais, râpé
  • 3 à 4 c. à soupe de curcuma bio frais, râpé
  • Vinaigre de cidre de pommes bio, non pasteurisé
  • Pot mason d'un litre


Préparation
  • Une fois tous les aliments préparés, mettez-les simplement dans le pot Mason et couvrir de vinaigre de cidre de pommes.
  • Vous pouvez aussi faire réchauffer le vinaigre à feu très doux et ce, durant peu de temps, pour qu'il ait un pouvoir d'extraction sur les aliments un brin plus élevé.
  • Laissez reposer de 3 à 4 semaines, le temps que les aliments se désagrègent un peu.
  • Filtrez le mélange et recueillir la merveilleuse potion :)
  • Consommez une c. à soupe par jour afin d'éloigner les virus ou plusieurs c. à soupe par jour quand on sent qu'un virus s'installe en nous.
  • On peut aussi ajouter un peu de cidre dans nos soupes, tisanes ou autres préparations afin de bénéficier des plus sans nécessairement les goûter :)


Source : Les Trappeuses

mardi 20 novembre 2018

Sandwichs de tofu BBQ

Dernièrement, je me suis donnée comme but de cuisiner les vendredi et samedi soirs, jour de la semaine dont je n'ai normalement pas vraiment de motivation. Comme ça revient dispendieux et que c'est généralement meilleur les repas à la maison, j'essaie de m'organiser davantage. Non seulement en préparant mon menu pour une plus longue période mais aussi en achetant dernière minute ce qu'il faut ou en équilibrant fait maison et chips/frites de l'extérieur.

Aussi, parce que l'on a d'incroyables ressources disponibles sur les internets, il faut les utiliser à bon escient. Le blog BudgetBytes regorge de recettes des plus délicieuses et qui sont plus que raisonnables niveau prix de préparation totale.

Alors donc ici, un sandwich de tofu sauté à la sauce BBQ. Comment ne pas aimer?? Dans de petits pains moelleux, avec un peu de mayo et de sauce piquante, le tout accompagnés de croustilles. Allô le repas pas rempli de légumes qui fait un peu junk food tout en étant un peu santé et qui est maison jusqu'à un certain point et qui est surtout méga savoureux :D 

C'est tout à fait acceptable et rendu à la fin de la semaine, lorsque tous les repas préparés la fin de semaine précédente sont épuisés, un repas comme cela, ça se prend plus que bien. Faut se gâter hun :) OUI!



Sandwichs de tofu BBQ

Ingrédients
  • Un paquet de tofu ferme
  • 1 c. à thé de paprika fumé
  • 1/4 c. à thé de poudre d'ail
  • 1/2 c. à thé de sel
  • Poivre noir
  • 1 c. à table de fécule de maïs
  • 2 c. à table d'huile d'olive
  • 1/4 de tasse de sauce BBQ (Pris celle de Morille Québec, je suis tout de même restée un peu paresseuse :P)
  • Petits pains au choix
Préparation
  • Enrouler le bloc de tofu dans un linge propre et presser sous une planche à découper avec un livre déposé dessus.
  • Laisser presser 30 minutes.
  • Une fois pressé, couper grossièrement le tofu en gros morceaux et déposer dans un bol.
  • Dans un petit bol, mélanger le paprika fumé, la poudre d'ail, le sel et le poivre.
  • Saupoudrer sur le tofu et bien mélanger.
  • Ajouter la fécule et bien mélanger de nouveau.
  • Faire chauffer l'huile dans un grand poêlon.
  • Y déposer le tofu et laisser dorer pour 10 minutes, en mélangeant de temps en temps.
  • Retirer du feu et ajouter la sauce BBQ.
  • Servir le tofu dans les petits pains choisis, avec de la mayonnaise, sauce BBQ, laitue, etc.
Source : Budget Bytes

vendredi 16 novembre 2018

Mijoté d'haricots rouges

En ce vendredi matin enneigé (je suis comme un enfant ce matin, c'est la première neige!!! <3), je me suis dit qu'un petit mijoté réconfortant serait le bienvenu :) Ça n'a peut-être l'air de rien comme repas mais oh la la que c'est savoureux!!

Je dois avouer m'être inspirée d'une collègue de travail qui avait un mijoté d'haricots noirs comme lunch, traditionnel du Brésil, accompagné de bananes plantains. Ça avait l'air siiii bon, mais comme ça contenait de la viande, j'ai goûté à un seul haricot et c'était yummy comme tout!

En repassant le blog de Budget Bytes, parce que les recettes sont non seulement économiques mais aussi bien délicieuses, j'ai trouvé celle-ci. Ça me parlait tellement que oui, j'ai laissé mijoter le tout pendant près de trois heures durant ma journée cuisine de fin de semaine! Ça embaumait l'appartement, ça n'a pas de sens.

Mijoté d'haricots et riz, c'est un combo des plus incroyables et je sens que je vais cuisiner cela souvent. C'est savoureux, super soutenant et ça se mange comme de rien tellement c'est bon. Puis parce que l'on est fans de sauce piquante à la maison, nous avons récemment découvert la compagnie La Pimenterie, basée à Montréal avec de superbes valeurs. Nous nous sommes procurés la sauce Bollywood, la plus piquante de leur échelle et OMG, quelques gouttes sur ce mijoté et on est bien près du paradis :)

Il me semble que la neige inspire des plats conforts et qui nous réchauffent le coeur, right? Ouff, j'irai passer ma journée dans la cuisine à mitonner des petits plats...cette fin de semaine, cette fin de semaine :D


Mijoté d'haricots rouges
(6-8 portions)

Ingrédients
  • 2 c. à table d'huile d'olive
  • Un oignon
  • Un poivron
  • Quatre branches de céleri
  • Quatre gousses d'ail
  • Une lb d'haricots rouges, secs
  • Six tasses de bouillon de légumes
  • 1 c. à thé de thym
  • 1 c. à thé d'oregano
  • Une feuille de Laurier
  • 1/2 c. à table de paprika fumé
  • Poivre noir
  • Une pincée de piment de Cayenne
  • Riz, cuit
  • Oignons verts, en rondelles
Préparation
  • La nuit d'avant, faire tremper les haricots.
  • Le lendemain, hacher finement le céleri, le poivron et l'oignon.
  • Éminer l'ail.
  • Dans un grand chaudron, faire revenir les légumes dans l'huile.
  • Égoutter les haricots et ajouter aux légumes avec le bouillon et les épices.
  • Couvrir et amener à ébullition.
  • Baisser le feu, couvrir et laisser mijoter pour environ deux heures.
  • Brasser de temps en temps et si les haricots ne sont pas assez cuits, poursuivez la cuisson.
  • Lorsqu'elles sont cuites, écraser quelques haricots avec une cuillère de bois sur le côté du chaudron.
  • Retirer la feuille de Laurier et laisser mijoter un autre 30 minutes, le temps que le tout épaississe.
  • Servir avec un bon riz chaud et un légume vert.
  • Saupoudrer d'oignons verts.
Source : Budget Bytes