lundi 5 novembre 2018

Cannage 2018

Et oui, si vous pensiez que je n'allais pas canner cette année, je ne sais pas d'où vous prenez votre information car c'est du pur délire mouahahahah! 2018 n'est pas si différente que les années précédentes mais quand même un peu. Allons-y pour un super résumé :D

Les belles de 2018 :)
TOMATES

Ahhhhhhhh les tomates. C'est difficile de vous expliquer à quel point je ressens un amour pour les tomates cannées maison. Dans mon esprit de réduction de déchets et de consommer local, c'est dans la logique-même que de canner des tomates et en y pensant sérieusement, cela fait plusieurs années qu'on le fait et on est pas mal sur la coche. Non mais, il faut se le dire des fois haha :)

D'éviter tout plein de conserves (voir l'histoire des conserves ici, ça donne un reality check en titi!), de réutiliser des pots mason presque sans fin, des rondelles et des lids (Aparté; oui je suis de celles qui réutilise ses lids jusqu'à temps qu'ils soient décolorés, que le scellant se décolle ou qu'ils soient endommagés. Je n'ai jamais eu de problème de conservation ou de salubrité, personne n'a été malade suite à la consommation de mes cannages et quand ils sont trop usés, je les utilise dans la vie de tous les jours, pour fermer des pots pour les lunchs ou pour les pots dans mon garde-manger. Il est très rare que j'en dépose aux ordures et je considère que je ne commets aucune infraction en réutilisant les lids usagés. Merci :))

Au niveau local et bio, j'ai de nouveau fait affaire avec l'organisation Jeunes au travail, qui remet sur le droit chemin des décrocheurs de la Ville de Laval sans emploi, âgés entre 16 et 25 ans avec le travail de la terre, sur la ferme, ainsi que tout ce qui en découle, confection de produits et même un service-traiteur. J'avais eu un super service l'an passé et cette année n'a pas été différente. Je l'aime d'amour cette organisation, ça n'a pas de sens. Tout d'abord pour le service à la clientèle qui est incroyable. Je les ai appelé un peu tardivement car je souhaitais que l'été dure sans fin. Quand le moment des cannages arrive, la rentrée et l'automne viennent avec et je refoulais un peu. Donc en me prenant tard, j'avais une mini crainte d'avoir manqué le bateau mais ça n'a pas été le cas. J'ai donc appelé à la ferme et demandé si les tomates italiennes avaient prises cet été. L'an passé, ils avaient eu de petits problèmes avec ces dits plans et ils n'avaient pas pu en récolter. Ils m'avaient alors proposé des tomates de serre rouges et des tomates ancestrales. Superbes tomates, super goût mais elles rejetaient beaucoup d'eau alors les pots de tomates étaient un peu liquides. Ça a seulement donné que lorsque je cuisinais avec ces dernières, je devais laisser le tout mijoter plus longtemps ou les égoutter. 

On me rappelle quelques jours plus tard pour me dire que par chance, les plans de tomates italiennes allaient super bien et que les récoltes allaient de bon train. Celles-ci allaient continuer jusqu'à environ la Fête du travail car après, on ne pouvait pas prévoir le gel des sols la nuit. J'ai donc réservé 60lbs de tomates italiennes de catégorie 2 (des tomates un peu amochées mais pour le cannage, ça m'importe peu et 3 sortes de tomates à part de ça, dont des San Marzano :D) L'an passé, on a fait 80lbs et il m'en reste une douzaine de pots de différentes grosseurs, alors je ne voulais pas obtenir trop de surplus. Quoi que rien n'aurait été gaspillé hihi! Avant que l'on s'assure de la journée que l'on pourrait récupérer le tout, une gentille employée m'a rappelé pour me dire qu'ils en avaient toujours et voir quand on planifiait venir. Elle m'a proposé de faire cela par courriel car c'était moins compliqué étant donné qu'elle est souvent dans les champs. C'est donc par voie électronique que le tout s'est déroulé et elle me répondait super rapidement. 

On a donc réservé les tomates dans la semaine avant la Fête du travail, pour que je puisse canner le tout durant la longue fin de semaine. Et oui, cette année mon amoureux allait passer quelques jours dans le bois avant ses contrats d'automne et ma belle-soeur et mon beau-frère étaient occupés alors j'étais prête telle une guerrière de la tomate, prête à tout canner en solo. 

Ma moitié italienne est allé récupérer les tomates, qui étaient toutes prêtes dans de grands bacs de plastique, et est allé les porter chez mes parents avec les pots masson. Il m'a appelé lorsqu'il partait de la ferme pour me dire qu'ils nous avaient offert environ 7-10lbs de tomates de plus. C'était des tomates de catégorie 2, voir 3, car plusieurs étaient bien amochées mais cela n'allait pas me décourager de les sauver. Merci Ferme Jeunes au travail <3


Nouvel arrangement extérieur :D
Nouveauté cette année, mes parents ont acquis un haut de four, seulement les 4 ronds, pour faire leur cannage à l'extérieur, dans leur cour. Ils m'ont proposé de me "prêter" leur équipement et leur cour afin de faire les miens aussi. J'ai pris l'offre avec plaisir car cela ne salirait pas ma cuisine mouhaha et s'il y a des dégâts, on a qu'à passer le boyau d'arrosage et c'est propre :D C'est donc avec beaucoup de préparation et de voyages de voiture, que mon gros chaudron, mon autoclave, mes gros bols, mes accessoires de cannage et mes pots masson se sont rendus dans le sous-sol de mes parents. Vient ensuite les tomates et les maïs (voir plus bas), j'étais prête à passer des heures devant les chaudrons avec les pots masson au grand air.



Vous dire à quel point j'étais excitée de faire du cannage, j'en ai presque pas dormi de la nuit. Je suis du genre à visualiser, me préparer mentalement lorsque possible à de gros événements, de gros travaux, de gros examens, bref, pour de grosses choses qui arrivent. Alors ici, comme le cannage est quelque chose de gros pour moi et que c'était presque tout sur mes épaules, c'était encore plus gros. J'ai donc dormi par intermittence toute la nuit et j'étais réveillée à l'aube.

Je suis arrivée très tôt le samedi matin chez mes parents afin de commencer le tout. Mon père m'a aidé à préparer le set-up vers 8h; tout sortir l'équipement dehors, brancher le dessus de four et sortir une table afin d'agrandir l'espace de travail. Dès que les chaudrons étaient remplis d'eau et que les ronds venaient d'être allumés, j'ai débuté à faire des X au bas des tomates afin d'aider le pelage de celles-ci vers 8h30.



À 9h15, j'ai commencé à blanchir les tomates et vers 10h, mon père est venu me prêter mains fortes pour peler les tomates. Il pelait et je coupais en dés. Nous avons ensuite vidé les chaudrons d'eau qui avait blanchi les tomates pour y remettre de l'eau propre afin de stériliser les pots. Vers environ midi, la première stérilisation de pots remplis de tomates était en cours. 

Le gros du travail avait été fait et il restait qu'à attendre que le tout stérilise afin de faire une autre batch de stérilisation de pots vides et de pots remplis par la suite. Disons que le ménage était beaucoup plus facile à faire que dans une cuisine avec le boyau d'arrosage haha :) Pendant les stérilisations, c'était donc ménage et vaisselle car veut, veut pas, ça en fait beaucoup quand on canne.





J'avais l'intention de faire comme les années passées et de réduire en sauce les peaux des tomates. J'avais l'intention de le faire le lendemain, pendant les maïs, ou à la maison à un certain point. Mais bon, au final, il annonçait des orages le lendemain alors le plan sauce tomate + maïs a été déplacé dans ma cuisine. Donc pendant les stérilisations, j'ai fait chauffé les peaux et le restant de l'eau de tomates. J'ai laissé réduire, passé au mélangeur à main, fait de nouveau réduire et de nouveau passé au mélangeur à main. J'ai ensuite passé le tout au tamis, j'ai un mini tamis alors ça a été long hahahaha puis j'ai canné le tout. Ça n'a pas donné une sauce mais plutôt un coulis de tomates, style passata. Ne souhaitant pas jeter ce qui restait après avoir passé au tamis, j'ai gardé le tout pour le lendemain, chez moi.




Le petit rejet de la fin du cannage!
Donc à travers le maïs le dimanche, j'ai passé le restant des peaux de tomates et un restant de coulis qui ne remplissait pas un pot, dans le mélangeur. J'ai réduit le plus que je pouvais, repassé au tamis et refait chauffé. Ça a donné un produit plus épais que le coulis de tomates, non loin de la sauce. Donc lorsque les maïs étaient entrain de stériliser dans l'autoclave, j'avais mon gros chaudron d'eau bouillante à côté pour stériliser les pots vides et ensuite remplis de sauce. OUF! 

Réutilisation à son maximum right? Il ne m'est resté que ce bol de peaux de tomates à la fin et je ne savais plus qu'en faire alors ça a été au compost. Je me dis qu'à environ 70lbs de tomates, c'était quand même pas mal!

MAIS MAUDIT QUE ÇA EN VAUT LA PEINE :D C'est tellement agréable de préparer ces petits pots pour l'année. Ce sont de grosses journées mais d'être en mesure d'avoir des tomates bio et locales durant une année complète, wow! Mon étagère est joli comme tout avec ces pots d'un rouge feu, je capote!!
Les tomates en dés <3

Selon le calcul ci-bas, ça donne environ 2$ le litre de tomates sous n'importe quelle forme. Quand on y pense : bio, local, fait maison, genre ouiiiiiiiiiiii!!!!



2018

1 septembre

Pour environ 65-70lbs de tomates italiennes, de catégorie 2 :
  • Tomates en dés
    • 11 x 1 L
    • 6 x 750ml
    • 14 x 500ml
  • Coulis de tomates :
    • 2 x 1 litre
    • 8 x 500ml
2 septembre 
  • Sauce tomate
    • 2 x 500ml
    • 5 x 250ml
MAÏS

Parce que je ne jure que par notre cannage maison de maïs, nous avons refait le tout cet été. Je dis "nous" car pour cette journée de cannage, ma belle-soeur me prêtait mains fortes :) J'avais l'intention de me procurer les maïs à la ferme Jeunes au travail mais leur producteur ne produisait plus cette année. C'est très compliqué de faire certifier des maïs biologiques alors ils ont lâché prise sur cette production. J'ai donc stressé un petit bout sur le sujet jusqu'à ce que les Fermes Lufa m'apportent la solution, comme cela, pour rassurer la folle de cannage que je suis.



Des maïs biologiques étaient disponibles sur le marché, alléluia!!!, et à un moment donné, à savoir la logique derrière la chose mais j'en étais bien contente, les bottes de 12 maïs étaient 8,75$ puis celles de 6 maïs étaient réduites à 2,75$. Donc si on prenait 2 x la botte de 6 maïs, ça revenait à 5,50$. Même producteur puis toute là. Alors la fille, vite comme l'éclair, prend 10x la botte de 6 maïs alors pour 60 maïs, ça a coûté 27,50$ au lieu de 43,75$ pour 5 bottes de 12 maïs. WOU OUH! J'étais bien bien excitée et j'avais un panier rempli de maïs mouahahahah! Alors ils sont arrivés dans mon panier hebdomadaire et nous sommes allés les porter direct chez mes parents, dans mon super rouli-roulant :D



C'est alors encore une fois tôt le matin que je me suis mise à blanchir, refroidir et égrainer les maïs. Petit truc pris de je ne sais où, égrainer grâce à un moule à cheminée. On incline le maïs sur la cheminée et les grains tombent dans le moule. Presque pas de dégâts et tout est au même endroit, on aime :)

Petite belle-soeur est venue couper des maïs et assez rapidement, tout était prêt. On a lavé rapido les pots mason car à l'autoclave, pas besoin de stériliser avant. On a tout rempli de maïs, d'eau bouillante, de sel et de sucre puis hop, première batch d'autoclave. Je peux mettre jusqu'à 18 pots mason de 500ml sur deux étages dans l'autoclave à la fois alors on a dû s'y prendre à deux reprises.

J'aime beaucoup l'autoclave, c'est un peu long comme processus mais ça fait des merveilles. On attend que l'eau au fond bout, on laisse évaporer, on attend que la pression soit au bon degré et on laisse canner.

Le goût du maïs canné maison est imprenable, ça ne se compare même pas. C'est moins long que de canner des tomates alors je ne me vois pas arrêter de le faire année après année. J'ai un peu trop de fun à le faire et surtout, trop de fun à ouvrir un pot en plein hiver ou juste en tout temps. Oh la laaaaaaaa!




2 septembre 

Pour 60 épis de maïs : 
  • Maïs en grains 
    • 26 x 500ml
PÊCHES

Oh les pêches. Je ne sais même pas comment vous expliquer à quel point le temps des pêches et autres fruits à noyaux provenant de l'Ontario peut être la fête chez moi. On en ajoute à chaque semaine dans le panier Lufa durant la saison et c'est juste pour dire si on arrive à ne pas tous les manger avant le prochain panier. Des fois on en manque et on pleure haha!



C'est un de ses fruits dont ne se tanne pas et dont on s'ennuie durant l'année. Nous n'avons pas réussi à dénicher d'aussi bonnes pêches que celles de la ferme Warner's alors on ne se bâdre plus à en acheter d'autres fermes. 



Canner des pêches n'était pas dans mes plans cette année mais après avoir fait les tomates et le maïs, j'étais dans un mood de cannage assez intense. Disons que j'aurai pris une semaine off du travail afin de ne faire que cela. Mais bon, comme ce n'était pas possible haha, j'ai canné des pêches la fin de semaine avec petite belle-soeur.



J'ai donc mis 17lbs de pêches Baby Gold dans notre panier Lufa en prévision du cannage. Ça en fait beaucoup de pêches 17lbs hahahah! Mais bon, je souhaitais en avoir assez pour nous mettre un sourire en pleine tronche lors des temps froids haha :) 

C'est donc un samedi matin que petite belle-soeur et moi avons préparé le tout. J'enlevais les noyaux des pêches et elle les coupait en tranches. Les pots ont stérilisé pendant ce temps et le sirop bouillonnait à leur côté. C'est quand même rapide ce genre de cannage car nous gardons la peau des pêches, qui est très fine et une fois les pêches empotées, ça stérilise super rapidement!



J'ai manqué de pots mason, genre horreur, alors avec le restant des tranches de pêches, nous avons pu en congeler deux gros sacs. Et oui, j'ai eu beau rapatrier des pots qui contenait des trucs en vrac et tout, je n'avais que 17 pots pour canner ces merveilleuses pêches.




9 septembre 

Pour 17lbs de pêches :
  • Pêches au sirop
    • 17 x 500ml
POIRES


Moi qui pensait avoir terminé le cannage pour un petit bout avec les pêches, et bien non! Les parents d'un ami ont un poirier et ce dernier avait trop fourni. Ils ne savaient que faire avec celles-ci alors je les ai sauvé! C'est que des poires au sirop, c'est tellement bon!!! Après tout le cannage fait durant l'automne, je n'avais plus beaucoup de pot mason de libre alors j'ai pris ce qu'il restait. Ce qui explique pourquoi j'ai canné dans plusieurs grandeurs haha :)


Peler une trentaine de poires, oh la laaaa, c'est quand même long haha! Mais bon, en écoutant un bon CD, ça passe quand même bien. :P Au final, ça n'a pas donné beaucoup de pots mais on va les déguster avec plaisir le temps venu hihi!


Pour une trentaine de poires :
  • Poires au sirop
    • 3 x 500ml
    • 3 x 750ml
    • 1 x 1 litre

8 commentaires:

  1. Ohhh lala!!! T'es une ma-chi-ne!!! Sibol que tu m'as fait pensé à moi avec ta nuit de sommeil à pensé ton plan de travail.... Je suis pareil!! Ça me rassure, je ne suis pas folle :P j'adore l'idée du moule cheminée pour tes maïs :O ququestion comme ça, est-ce que tu épipines tes tomates pour tes tomates en dés? Je le fais mais je me questionne sur la nécessité de la chose... Bref, méchante belle production 2018!!! Maudit qu'on travaille fort, mais ça vaut la peine! Mes amies capotent quand elles savent que je passes mes journées de congé à faire du cannage ahaha! Bravo en tout cas! Magnifique pots de bonheur :)

    RépondreSupprimer
  2. Oh my goodness...what a lot of work...but with what excellent results...
    ~Have a lovely day!

    RépondreSupprimer
  3. Mais quelle organisation parfaite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est trop génial! J'aurais dû faire du maïs. Je le regrette déjà. Imagine le bel hiver que tu vas passer avec tout ça! Tchin!

    RépondreSupprimer
  4. Wow! Tu as tout fait ça tout seul!!! Tu m'épates. C'est beaucoup de travail mais ça en vaut tellement la peine!

    RépondreSupprimer
  5. Bravo! Je t'envie un peu. Si j'avais du monde pour en faire, j'en ferais.

    RépondreSupprimer
  6. Wow! Ça me donne envie de me mettre aux conserves! Il faudrait que je m'équipe comme il faut pour l'an prochain. ;)

    RépondreSupprimer
  7. Trop nice, vive le cannage :)
    Je ne sais pas si tu savais, mais ce n’est plus nécessaire de stériliser les pots vides, même ceux qui seront faits à l’eau bouillante : halleluia ;)
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  8. @Andréanne : NO WAAAYYYYY!!!! Mais non, on est pas folles. Simplement organisées et concentrées sur notre cannage mouahaha! Cool hein? Je pense j'avais vu ça sur Tasty ou je sais plus trop. Aucunement. Je coupe en dés et that's it. Je savais même pas que ça se faisait :o! Merciiii! Awww hahahah moi aussi et mes collègues de travail me demandent à quel endroit je trouve le temps mais pas d'enfants outre mes enfants-minets alors je prends le temps, c'est tout ;) Journées de congé à faire du cannage, PAREIL OMG! Soeurs cosmiques du cannage mouahahah!
    @Affectiknit : Exactly! Working hard on a short period of time and then, canning for the whole year, it's worth it :) Thank you!
    @Éphée : Merciii :D C'est pour ça je le fais, je sais d'avance que je ne souhaite pas acheter de cannage du commerce alors je me donne un coup de pied et je le fais haha! Merciii!
    @Lili : C'est ça l'affaire! On donne un coup et après c'est fait pour l'année :) Merci!
    @Chistiane : Merci!!! C'est vrai que faire ça en solo c'est beaucoup. Merci!
    @Mascha : Il suffit de commencer pour devenir fou du cannage par la suite. Ça vaut la peine d'essayer hihi :) Merci!
    @Mathieu : Ouiiiii! Sérieux? Damn, je me dois me renseigner, je ne savais trop pas! Merci du tuyau Mathieu :)

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup & à la prochaine (je l'espère ! :)