lundi 2 octobre 2017

Ferme Jeunes au travail et cannage 2017

Bon....c'est pas que j'arrive rarement à faire quelque chose sans intensité mais ça ressemble un peu à ça (OUPSI!). Cette année, le cannage aura été particulièrement intense et particulièrement satisfaisant.

Clairement, ça aura été une des meilleures années pour plusieurs raisons que bien sûr, je vais vous énumérer plus bas :) Parce que je ne suis plus cap d'acheter du maïs ou des tomates en conserve, je me fais un devoir à chaque année de canner le tout pour l'année. J'adore ce moment de l'année que l'on garde le soleil et les saveurs en pots, ça me rend assez heureuse merci. J'essaie d'expliquer des fois ce feeling et j'ai l'air complètement déjantée parce que oui, des tomates et du maïs me procurent ce bonheur. Il y en a que c'est les voyages, d'autres le camping, d'autres la danse, etc, mais moi, c'est la cuisine et faire mes propres conserves. Chacun ses goûts hein haha! Alors voilà, pour me structurer dans mon été de feu niveau cannage, voici!


L'endroit que je me suis procurée mes merveilleux légumes. Cette année, j'ai voulu aller plus près des producteurs et ne pas passer par un intermédiaire. J'ai la chance incroyable d'avoir un amoureux exceptionnel qui rentre dans mes folies et est prêt à aller faire quelques kilomètres pour aller chercher des légumes pour moi. Je le garde précieusement, pas d'inquiétudes hihi :) 

MAÏS

Donc, ici, j'ai une jolie histoire à raconter! Durant les vacances d'été, je souhaitais canner des maïs bios du Québec. J'ai regardé le producteur qui fournit les Fermes Lufa, soit Bio-Saveur à Laval, et je les ai contacté. N'ayant pas assez d'effectifs et de temps, le gentil propriétaire m'a expliqué qu'il ne vendait pas aux particuliers et ne pouvait malheureusement pas me fournir cette année en maïs. 



Il m'a par contre rappelé dans les minutes qui suivent pour me proposer une alternative (GENTIL NON MAIS!) et m'a donné le contact de la Ferme Jeunes au travail. Cette ferme emploie des jeunes décrocheurs des environs pour leur apprendre le métier d'agriculteur et les accompagne dans la réintégration du marché du travail. C'est un superbe organisme communautaire qui cultive des légumes biologiques et font en plus quelque chose de bien pour la société alors j'adore! 

Comme on s'amuse en épluchant des maïs hihi :)

Puis Laval, ce n'est pas trop loin de Montréal alors j'apprécie encore plus :) Alors voilà, je les ai contacté et il avait effectivement du maïs bio à vendre, YEAH :D J'ai donc réservé une soixantaine de maïs et nous sommes allés les chercher un matin durant les vacances. Ils ne les cultivent pas sur place mais se les procurent d'une ferme biologique à Mirabel (
ici). C'est donc avec bonheur que l'on a ramassé le tout pendant que la journée débutait à la ferme et que les jeunes se préparaient à prendre soin des champs. 

Les hommes au travail!
Magniiffiiiqquuueee!


Ils cultivent non seulement plein de légumes mais font aussi des paniers bios et préparent plusieurs produits tels que de la moutarde, des confitures, etc. Je n'ai pas pu résister et j'ai pris du miel fait sur place ainsi qu'un caramel de pommes. YUM! Donc, en une journée, avec l'aide de mon copain, son frère et sa soeur, on a épluché, coupé et canné 25 pots de 500ml de maïs en grains :D Pour 60 maïs, donc cinq douzaines à 8$, ça m'a donné 25 pots de maïs bios du Québec pour 40$. Euh allô le bonheur? :D Quand on y pense, oui il y a eu le temps, le kilométrage et tout mais ça revient à 1.60$ du pot. Bio et local, c'est rien!! :D

Les petits pour l'année :) *larmes* Trop fière!!!


TOMATES


Avant de partir de la ferme, nous discutions avec la gentille intervenante et mon copain a pensé aux tomates. Eh bien nous avons alors réservé 80 livres de tomates italiennes!!! Quelques temps plus tard, on m'a rappelé pour me dire que ce serait prêt dans environ deux semaines. On m'a ensuite encore rappelé pour me dire que les plants de tomates italiennes n'avaient pris cette année finalement mais qu'ils avaient l'option tomates rouges de serre et tomates ancestrales. 







C'est donc moitié-moitié que j'ai pris, des tomates de classe 2 donc qui peuvent être un peu amochées, allô le sauvetage de gaspillage, et que ma moitié italienne est allé récupérer le vendredi avant la fin de semaine de la Fête du travail :D Je tiens à mentionner que la communication avec les gens de cette ferme a été parfaite. Ils me tenaient au courant et j'ai beaucoup apprécié car je pouvais ainsi m'organiser et jauger mes trucs. 100% pour eux, je les adore :) 

Donc, les tomates sont arrivées à bon port et durant ce congé de trois jours, nous avons passé une journée et demie sur les tomates. Le premier matin, ça a été les X sur la base des tomates pour aider lorsqu'on les pèleraient ensuite, les tomates ont été blanchies puis refroidies, venait par la suite la session de peler des tomates et couper les tomates. 
ZE préparatifs :D



Mon chum et sa soeur ont été d'un grand aide parce que 80 livres de tomates, quatre grosses caisses, c'est du stock! Ma moitié a tout pelé et la poulette a fait les X et coupé une bonne majorité des tomates. J'aidais à toutes les étapes tout en stérilisant les pots. On a commencé vers 9h à vraiment produire cette journée-là et on a terminé vers 16h30. 

On a réussi à tout canner les tomates en une journée!!!!!! Ce n'était pas de tout repos mais maudit que c'était le fun! On a appris à la poulette tout le travail derrière les tomates qu'elle consomme depuis quelques temps et j'ai pu continuer à lui parler des déchets avec ce que crée habituellement la consommation de cannages à l'épicerie. 

Mon chum a vraiment été un héros d'un jour (même s'il fait beaucoup chaque jour!) et a été une vraie machine. On a manqué de pots masson durant la journée tellement qu'on avait de tomates et il est allé en chercher, il a proposé de récupérer les pots et coeurs de tomates pour en faire de la sauce. On avait déjà fait cela il y a quelques années et ça avait sauvé tellement de gaspillage! Puis dans un sens, dans les sauces du commerce, ils doivent bien tout mettre pour faire plus d'argent et tout utiliser. 







Bref, le soir-même, on a préparé plein de sauce à laquelle on a ajouté des poireaux, de l'ail et des fines herbes fraîches que super amoureux est allé chercher le jour-même. On a préparé la sauce en même temps que la fin du cannage des tomates mais le tout a été canné le lendemain parce que pu capable de canner après les tomates haha! On voyait des tomates partout alors on a pris ça relax pour le restant de la soirée avant de reprendre le lendemain matin.

Pour 80 livres à 1$ la livre, j'ai 80$ de tomates bios du Québec en conserves maison et ça m'en a donné beaucoup. Avec la sauce en plus, ça n'a même plus rapport la qualité/prix! Oui le temps, l'électricité, les courses de dernière minute...mais tout de même! Si on s'en tient à la quantité des conserves à l'épicerie, 796ml habituellement, et qu'on additionne tous les millilitres que ça a donné avec notre production, le calcul est donc la quantité / 796 = 49.3, environ. Donc 80$ / 49.3 = 1.60$ de la conserve. Pour du bio local, moi je capote ma vie solide. En plus d'avoir encouragé une superbe organisation, j'en reviendrai certainement jamais. Alors après ces petits calculs pour me souvenir de tout cela mais le futur, le résumé :D 

Résumé

  • 3 août 2017 : 60 maïs pour 25 pots de 500ml
  • 3 septembre 2017 : 80lbs de tomates (40 tomates rouges de serre et 40 tomates ancestrales) pour 80$.
    • 35 pots de 500ml 
    • 9 pots de 750ml
    • 15 pots de 1L

  • 4 septembre 2017 : Sauce tomate contre le gaspillage :D
    • 10 pots de 500ml et 2 pots de 1L

6 commentaires:

  1. Maudit que t'es hot avec ton cannage!! Je veux un autoclave BON! T'as vraiment dequoi être fière! En plus tu vas pouvoir être fière toute l'année en ouvrant chacun de tes petits pots :D

    RépondreSupprimer
  2. Quel beau travail! Nous avons aussi fait nos tomates durant le fin de semaine de la fête du travail. Je ne suis plus capable de manger des tomates en canne de l'épicerie depuis que je canne les miennes hihi! C'est donc une centaine de pots de 1 L que nous avons fait avec les voisins (le butin séparé en deux) et on a fait du jus avec les tomates moins mûres et les pelures, vive la récup :D J'aime trop ton idée de la sauce avec les coeurs, j'essaie ça l'an prochain!!!
    Puis pour le maïs, un jour j'aurai un autoclave! Tu me rends jalouse en ce moment ;)

    RépondreSupprimer
  3. J'éprouve le même bonheur pour les mêmes raisons!
    Tout ça c'est... jubilatoire (oui même si c'est ben ben ben ben ben du trouble!)
    Bravo et tchin!

    RépondreSupprimer
  4. Tellement contente de voir que tu en fais encore et que tu aimes autant!!! Ici aussi pas mal de cannage, tu t'en doutes ;) Mon potager m'a donné pas loin de 200 lbs de tomates italiennes que je transforme en coulis. J'ai aussi été à Mont-Rouge pour un 150 lbs et j'ai fais de la tomates en dés avec Jade. 6 douzaines de maïs aussi et la production continue ;) En fin de semaine c'est la sauce à spag, la prochaine, la compote de pomme.

    Je peux tellement comprendre ta passion!! Hahaha!

    RépondreSupprimer
  5. Malade, c'est vrai qu'après une journée complète on est plus capable hehehe

    RépondreSupprimer
  6. @Andréanne : Merciiiiii :D Je sais maintenant que tu as craqué et tu as tellement bien fait :D Soyons fières ensemble mouahah :) Merci!!
    @Lili : C'est fou hein?? Il y a tellement une différence de goût! Juste wow, 100 pots, je capote!!! Merciii :) Tu vas avoir un autoclave bientôt, j'en suis certaine!!
    @Éphée : Exact, même si on sacre un peu ces journées-là, le restant de l'année on est ben contentes d'avoir nos pots :) Merci!
    @Nath : Si tu savais comme j'adore ça! C'est mon moment favori de l'année :) Grâce à toi, beaucoup pas mal :P Juste woooooooooowwwwwwwwwwwww! Tu dois encore avoir tes étagères remplis de cannage, yeah! Merci!!
    @Mathieu : Tellement mouahaha :P Merci!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup & à la prochaine (je l'espère ! :)