samedi 25 janvier 2020

2019

Et oui, c'est le moment de ressasser l'année passée (un tant soit peu en retard haha!), de se poser des questions, de voir les accomplissements, les bons et mauvais coups puis de penser à la prochaine tout doucement.

Je vais péter la bulle tout de suite parce que ça me frappe bien trop, dans les débuts de ce blog, en 2011 whaaaattttttt, je publiais énormément. Presque compulsivement, mon blog contenait de continuelles publications et avec les années, ça a drôlement diminué au point que j'en ai publié que 7 cette année. C'est tellement rien comparé à tout ce que j'ai cuisiné, wow!

Bon, je prends moins le temps de prendre en photos et d'écrire. Mais je cuisine toujours autant, voir davantage. J'ai tellement cuisiné cette année ça n'a pas de sens. Je suis très souvent dans ma cuisine en train de mitonner de quoi, de regarder les ingrédients que je devrais passer bientôt ou à faire de la vaisselle haha cette tâche obligatoire quand on cuisine beaucoup!

Simplement, en 2019, ça n'a pas été une année comme les autres. C'était la première fois que je n'avais plus le statut d'étudiante et que j'ai travaillé temps plein tout le long. Ça change les choses parce que ça m'a donné moins de temps pour préparer des articles et pour le peu que j'ai sorti, ce sont celles qui m'ont vraiment donné envie de le faire. Pourtant, quand je regarde rapidement les menus de l'année, j'aurai aimé vous partager bien plus que ça. J'ai aussi beaucoup d'articles en attente de rédaction dont le cannage 2019, chose bien trop importante! Je dois préparer cet article pour le début de 2020!!

Donc voilà, année à travailler temps plein, changement d'emploi en milieu d'année qui a demandé de l'adaptation mais qui a aussi amené plusieurs heures supplémentaires. Avec ce surplus de travail est venue la constatation, que j'essaie de m'y convaincre depuis longtemps, que je n'ai pas besoin de préparer des repas de fou avec plein de composantes qui prennent beaucoup de temps à préparer à chaque semaine.

Je suis encore obsédée avec le fait de préparer les menus à chaque semaine et de cuisiner la fin de semaine ce qui peut être fait d'avance afin d'accélérer la préparation la semaine. Mais j'essaie maintenant que ce soit plus simple et ne pas trop me compliquer la vie. Parce qu'après tout, je suis la seule coupable pour ça. J'organise les repas et les épiceries alors c'est à moi de me calmer et de cuisiner plus simplement. Puis cuisiner ainsi ne dit pas que c'est moins goûteux, moins appétissant ou moins délicieux, au contraire. On retrouve simplement le fait de cuisiner avec moins d'ingrédients, davantage de texture ou de saveurs et surtout, ça donne plus de temps et ne pas arriver après la vaisselle les soirs de semaine vraiment crevée.

Comme mon heure d'arrivée le soir varie selon les journées, les repas sont généralement bien avancés la fin de semaine alors quand j'arrive le soir et il n'y a que quelques étapes à finaliser. C'est bien important pour moi que l'on mange le plus "fait maison", diversifié et le plus de fruits & légumes possible. J'y arrive de plus en plus et même si c'est rare que je cuisine deux fois la même recette, je commence tout de même à avoir des recettes qui reviennent une fois de temps à autre. 

Je me suis rendue compte aussi avec le temps que de toujours essayer de diversifier fait que les trucs les plus banals genre des pâtes avec une sauce tomate, c'est le truc qui pogne x1000 et qui se mange dans le temps de le dire. C'est ma belle-soeur récemment qui m'a demandé ce plat et qui était bien trop heureuse d'avoir ça pour souper et dans son lunch. C'est une des causes qui m'amène à essayer de moins compliquer les choses, même si les choses compliquées j'aime ça hihi! On en a mangé des grilled cheese avec du bon fromage pour souper avec des croustilles et des salades vers la fin de l'année, ça faisait bien changement de repas plus diversifiés.

Bref, tout ça pour dire que ça explique peut-être pourquoi j'ai moins publié. Comme les repas sont plus "normaux" pour certains, je n'avais pas nécessairement envie de les voir apparaître sur le blog. Je ne suis pas du genre à lancer des résolutions dans l'univers mais j'aimerai bien arriver à publier au moins une fois par deux semaines en 2020. Du genre, la recette coup de coeur dernièrement ou des recettes que je fais souvent mais que je n'ai pas publié encore. On verra bien, no pressure :)

J'aimerai aussi réussir à finir la partie 2 de cet article et celui sur la consommation que je peaufine de temps à autre. J'ai tant de choses à sortir de ma tête et c'est pas toujours facile de le faire. J'aimerai terminer ces deux articles parce que 2019 aura été marquée par la définition et l'ancrage de valeurs dans ma vie qui amènent des points positifs et négatifs.

En fait, c'est pas mal plus positif qu'autre chose mais je vois la vie différemment et dans quelques interactions, ça vient brusquer certaines perceptions ou visions des autres. J'ai tellement lu, cherché, fait de petits et gros changements dans nos habitudes de vie que j'ai de la difficulté à revenir en arrière ou à faire autrement. Je m'explique. Notre épicerie est majoritairement constituée de produits en vrac ou de pots consignés. Je fais souvent des détours vers les épiceries en vrac, fromageries, magasins d'aliments naturels, etc., parce que je ne suis pas capable de me dire que par exemple, j'aurai pu acheter mes oeufs dans une boîte en carton à l'épicerie ou que j'aurai pu acheter acheter une bouteille d'huile chez Costco. J'aime mieux aller encourager l'épicerie Loco près chez moi afin de non seulement les encourager eux mais aussi le producteur derrière le produit X qui fait l'effort de vendre en vrac son produit. Mais c'est ça, c'est une mentalité que j'ai acquise avec le temps et même si je n'aime pas tant cette phrase "acheter c'est voter", bah l'image derrière je la valorise en titi.

Donc ce genre d'exemples, qui pourrait être sur plein d'affaires comme les produits ménagers, les produits pour le corps, la nourriture de toute sorte, j'ai de la difficulté à revenir en arrière parce que je connais les options disponibles et que chaque petit geste compte. Mais en même temps, j'essaie de ne pas virer folle. On achète des sacs de chips de temps à autre, quand je n'arrive pas à trouver une sorte de pâtes X en vrac, je regarde les options emballés selon la provenance, l'emballage, etc., et je prends ce qui est le moins pire et d'autres exemples de ce type, etc.

Puis ça paraît dans la quantité de déchets et de recyclage qu'on produit. On peut passer plusieurs semaines sans sortir de poubelles sauf pour la litière des minous et des fois deux-trois semaines sans sortir de recyclage. On s'est aussi donné les moyens de le faire comme par exemple, on a investi dans un appareil de gazéification de l'eau parce mon chum achetait beaucoup trop de bouteilles à l'épicerie. Comme il aime les bulles, il achetait souvent du Perrier ou les Montellier en bouteille de vitre, plastique ou en cannette, tous des trucs recyclables mais tsé, qui sait ce qui se passe vraiment avec notre recyclage. C'est donc venu de lui, il a commencé à en parler et j'ai commencé à m'informer. Sur le coup, ça a coûté quand même un peu cher malgré que j'ai magasiné les spéciaux mais au long terme, c'est le choix le plus écolo pour cet achat. On regarde aussi pour voir comment remplir les bonbonnes au lieu de les échanger au magasin. Depuis, plus aucune bouteille d'eau gazéifié a été achetée et ça fait plus que mon bonheur!

Donc 2019 se résume pas mal à ça, prise de conscience encore plus grande, tentative de ne pas virer folle avec ''l'éco-anxiété'', de me parler et de me dire que je peux seulement changer ce que je peux faire et proposer, conseiller les autres sans m'attendre à rien, ne pas juger quand je vois de trucs que j'aurai fait autrement, etc. J'y arrive bien et quand on me pose des questions ou me demande de l'aide, alors là je ne suis plus arrêtable! Je risque de sortir de ma zone de confort prochainement afin de faire un genre de midi-discussion sur les trucs 101 pour réduire les déchets à mon travail, pour le gros département auquel notre service est rattaché. Je stresse déjà parce que parler devant des gens OMG! mais le sujet me parle trop pour ne pas dire oui. C'est une collègue qui gère le tout qui m'a demandé si ça me tentait. Comme cela, nos collègues verraient que quelqu'un de leur département est dans une démarche de réduction de déchets et que c'est possible. Vous dire comme j'ai 10000000 choses à dire haha!

Bref, tout ça pour dire que chaque année on évolue, on découvre une panoplie de choses et de regarder ce que l'on accomplit est somme toute une bonne chose. Je suis loin d'être zéro déchet et je n'ai pas l'intention de l'être. Par contre, on a réussi à établir de supers bases dans plusieurs sphères de nos vies, ma moitié italienne et ma belle-soeur, puis je crois que ça va rester. On a tous des réflexes à différents niveaux et c'est ce qui fait que c'est super encourageant.

Pour finir, j'aimerai vous dire de garder espoir en moi haha parce que ce blog n'est pas à la dérive, il est juste moins actif mais je l'utilise chaque semaine pour des recettes. Quand j'ai besoin d'écrire, je viens y poser mes idées en brouillon et les mijote longtemps. Disons que c'est ma petite bulle dont je range maintes choses, idées, illuminations qui verront peut-être le jour à un certain point. Je tiens à vous dire que je lis autant les blogs qu'avant, je commente moins mais presque chaque jour j'y fais un tour et je vois que pas mal tout le monde est à ce rythme. C'est rassurant! Alors merci d'être encore là et je vais vraiment essayer d'être plus active sans écrire de longs romans à chaque fois haha :) <3 <3 <3 <3 <3

8 commentaires:

  1. Merci pour ce beau texte! À bientôt :)

    RépondreSupprimer
  2. My god, j'aurais pu écrire ton article!!! Hahaha c'est fou! C'est juste le contexte familial qui change, moi c'est depuis l'arrivée du petit dernier que la vie est plus intense disons mais je fais mon possible pour cuisiner le plus possible maison , faire attention à l'environnement et ne pas capoter quand je n'y arrive pas! Je fais pareil comme toi, je fais des recettes plus simples et je prépare plusieurs choses d'avance le dimanche. Je me suis aussi donné comme défi de publier plus sur mon blog pour retrouver un peu ma vie " d'avant" et de faire des choses juste pour moi. Tu m'as bien fait rire avec ta machine pour gazéifier l'eau parce que je viens de faire cette réflexion moi aussi et c'est clairement mon prochain achat. Récemment je me suis acheté une yaourtière parce que le nombre de pots de yogourts que j'achetait me dérangeait beaucoup et je ne regrette aucunement mon choix! Même les enfants disent que mon yogourt est meilleur (pis il est pas mal moins sucré que le commercial ce qui me surprend encore plus devant leur réaction). Bref merci, ton article m'a fait du bien ce matin et je te comprends, on est bonnes on est capable!

    RépondreSupprimer
  3. Je te suis encore Gabrielle, je te comprend de moins publier, c'est prenant et des fois, on a la broue dans le toupette hihihi!!! De mon côté aussi, enfants, travail, conjoint et la maison à s'occuper, c'est moins évident. L'important, c'est de s'amuser en publiant et de ne pas se mettre de pression sur la quantité de posts. Bisous xxx

    RépondreSupprimer
  4. @Mathieu : Merciiiiiiiii! À bientôt avec plaisir :)
    @Lili : Comme ton message me fait un baume sur le coeur! Je n'imagine même pas avec deux enfants à la maison, wow! Une chance que le dimanche existe pour s'avancer en cuisine hihi! C'est une belle façon que tu l'écris, retrouver notre vie d'avant. Ça fait du bien de publier hein? :) Coooolll! La machine à gazéifier est vraiment chouette sérieux! Je ne trippe pas bulle mais j'y prends drôlement goût et ça fait joli sur le comptoir en prime haha! Tu diiisss! Le yogourt ça pas de sens! J'en faisais beaucoup avant et pour le temps que ça prend, ça vaut la peine! C'est tellement fin de la part de tes enfants!! Ça encourage disons :) OMG ça me fait tellement plaisir! Vraiment contente que ça te fasse du bien, ton message me fait du bien aussi!!! <3 On est bonnes, on est capables :) xxxxxxxxxxx
    @Kat : Yeaaahhh! C'est exactement ça! S'amuser quand on le fait :) xxxxxxxx

    RépondreSupprimer
  5. Haaa je te comprends tellement! Et moi aussi je reviens de plus en plus à la base chez moi! Et tu sais quoi je serais heureuse de voir ta recette de pâtes sauce tomates ;) Parce que c'est justement des recettes rapides de semaine avec moins d'ingrédients qui reviennent souvent en cuisine et c'est tout à fait correcte! Moi aussi 2019 a été une année de changement et c'est difficile de retomber sur nos pieds. Même chose que toi je cuisine autant sinon plus, mais moins de temps ou en fait j'ai perdu mes repères et dois apprendre à m'en refaire, intégrer mon blog dans mes nouvelles routines de vie! Parce que moi aussi mon blog m'apporte du bonheur alors je veux conserver dans mes habitudes son écriture! Je suis moins là, mais je te lis toujours et je suis toujours tellement heureuse de te retrouver :) Peut importe que tu prennes 1 mois ou 5 mois je serai toujours au rendez-vous pour te lire! Je te souhaite (en retard) une merveilleuse année 2020 Gabrielle, avec pleins de beaux cannages!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait, peut-être que je vais partager ma sauce tomate de base un jour hihi! Vraiment! Pas besoin de pression inutile! J'espère que malgré les changements tout est okay!! C'est important de focuser sur ce qui nous amène du bonheur et on va y arriver petit à petit. Tu me flattes tellement, merci beaucoup!!! Même chose pour moi, je suis toujours contente de lire tes nouvelles publications :) Tu me fais un petit baume au coeur en ce pm gris, merciiii! Une merveilleuse année 2020 à toi aussi avec plein de chouettes recettes et plein de cannage <3

      Supprimer
  6. Merci pour ce beau texte!
    Moi aussi je publie significativement moins qu'avant. Pourtant je trouve toujours ça aussi satisfaisant.

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup & à la prochaine (je l'espère ! :)